logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/03/2006

Un petit air de musique …pour le week-end

Au fait, connaissez-vous le « cor des Alpes » ?

Le cor des Alpes est un instrument de musique à vent. C'est un long cor en épicéa, utilisé dans les Alpes, principalement par les Suisses. il mesure environ 340 cm et se scinde en deux ou trois parties. Certains peuvent mesurer jusqu'à 13 mètres.
Son apparition remonte au XIVe siècle. Il était utilisé pour prévenir un village d'un danger, ou pour appeler les villageois à l'église, car le son peut parcourir des longues distances, et faire des échos dans les vallées. Le son qu’il produit paraît dur et rauque lorsqu’on l’entend de trop près ; mais de loin ce son est doux et fort agréable.
Longue trompe conique en bois, sans trous, ni clefs, ni pistons, se terminant par un pavillon incurvé. Une embouchure facilite la transmission des vibrations des lèvres. Cet instrument ne produit que des harmoniques naturels, à savoir 13 à 22 notes sur 3 à 4 octaves, selon l'habileté du souffleur. On peut les écouter de très loin et ils s'épanouissent pleinement à partir d'une certaine distance.
Dans de nombreux endroits, le procédé de fabrication traditionnel a été remplacé par un processus mécanisé.

30/03/2006

Rions ..sous la pluie !!

C'est un type qui se promène dans la rue, et accroché sur la porte d'une entrée d'un jardin, il voit :
ATTENTION PERROQUET MECHANT !
Et un peu plus loin dans le jardin, il aperçoit notre bête, attachée sur un perchoir. Notre, hardi gaillard se marre en voyant la bestiole attachée sur son perchoir. Décidant de tenter le diable, il passe la barrière et pénètre dans le jardin.
Soudain, le perroquet cri :- REX, ATTAQUE !!!!

09:35 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)

Qui suis-je ??

Je suis petit, je suis noir et j'ai une échelle sur le dos ??
Eh oui, c'est moi "Le petit Ramoneur Savoyard"

Voici mon histoire :

Au XIXe siècle, la tradition des petits ramoneurs savoyards amenait certains enfants de Savoie à partir sur les routes de France pour aller ramoner les cheminées dans les villes, afin de fuir la pauvreté des familles nombreuses. Le petit ramoneur est devenu l'emblème joyeux et coquin des Pays de Savoie.

Le ramonage était mal payé, mais les parents des familles pauvres devaient accepter que leurs enfants fassent ce travail. Départ le jour de la Saint-Gras et retour l’année suivante, à la belle saison. Dès 6 ans, les enfants sillonnaient à pied les routes de France, avec le maître ramoneur qui les a enrôlés...

Ils ramonaient avec un hérisson, mais ils pouvaient aussi grimper à l’intérieur du conduit de cheminée pour la racler. En arrivant en haut, ils criaient « Haut en bas ! ». Une échelle de 2 mètres leur permettait d’accéder à l'ouverture en bas de la cheminée. La suie, récupérée dans des sacs, était revendue à des usines.

Le maître ramoneur imposait 14 heures de travail par jour toute la semaine. S’ils voulaient aller à la messe le dimanche, ils devaient en acheter ce droit à leur patron. Les maîtres ramoneurs étaient, la plupart du temps, d’anciens ramoneurs trop grands pour grimper dans les cheminées et se trouvaient responsables d’une équipe de 3 à 6 enfants, appelés « Farias ». Tous travaillaient pour un patron.

L’argent récolté, était récupéré intégralement par le maître ramoneur. Et souvent, il battait les enfants pour prendre aussi leurs pourboires. Il était chargé de fournir des vêtements neufs, de leur donner un logement, une paire de chaussures et le matériel de travail. Quand ils rentraient, en mai, le maître reversait aux familles une somme d'argent, équivalente au prix d’un veau.

Malheureusement, il arrivait que les petits ramoneurs meurent de froid ou la tête fracassée lors d'une chute. Fréquemment, ils contractaient des maladies respiratoires et devenaient allergiques ou aveugles à cause de la suie.

Pour finir, les lois françaises de 1874 et de 1892, relatives à l’emploi des enfants, découragèrent les maîtres ramoneurs à employer tous ces pauvres enfants en bas âge et les obligèrent à changer leurs méthodes de travail.

Avec eux ont disparu ces migrations savoyardes, qui néanmoins survécurent quelques temps encore de l’autre côté des Alpes, chez nos voisins Piémontais.

Le ramoneur est un petit personnage sympathique
Beaucoup d’écrivains ont raconté l’histoire des petits ramoneurs, personnages débrouillards et sympathiques
Des gravures et des peintures le représentent
I1 apparaît dans des illustrés.
Après l’invention de la photographie, on trouvera des cartes postales qui le feront connaître.
Plus tard, le cinéma et la télévision raconteront leur histoire.

Et même une chanson a été écrite …

Le petit ramoneur
Paroles et musique de Jean-Michel Caradec (1978)


Si tu t'endors sans moi
Ne suce pas tes doigts
Ecoute un peu la voie
Des trains qu'on ne prend pas
Les petits ramoneurs
Ne sont jamais à l'heure

Si je ne reviens pas
Ne te suicide pas
Les petits fossoyeurs
Auraient trop mal au cœur
Je serai pas fier de moi
Si je mouille mes draps

Quand il fera grand jour
Mets ton jean de velours
Un nœud dans tes cheveux
Et du rose à tes yeux
Les petites filles modèles
Ne portent plus de dentelles

Si tu vois l'arc-en-ciel
Dans la nuit de Noël
Suis le dans le pays
Où la reine a vieilli
Elle n'a pas eu d'enfant
Appelle la maman

Et elle te contera l'histoire
D'un petit enfant noir
Qui perd tous ses cheveux
Quand il est amoureux
Si t'arrives assez tôt
Achète-lui un chapeau

Ça protège du soleil
Des piqûres d'abeilles
Des abracadabra
Et des mouches angoras
Si t'arrives assez tôt
Achète-lui un chapeau

Et le premier marin
Qui te prendra la main
Il te dira bonjour
Mais pas de mots d'amour
Blottis-toi dans ses bras
Tu sais tu m'oublieras

Et tu rentreras chez toi
Sans te sucer les doigts
Sans faire mal au cœur
Au petit ramoneur
Si t'arrives assez tôt
Achète-moi un chapeau

Ça protège du soleil
Des piqûres d'abeilles
Des abracadabra
Et des mouches angoras
Si t'arrives assez tôt
Achète-moi un chapeau

29/03/2006

Le rapille

Réponse à Huguette .
J'évoquais dans ma recette des "paillassons de pomme de terre au fromage" le rapille .

C'est un fromage, voici sa définition :

C'est une pâte pressée cuite affinée durant 6 à 9 mois.(type Gruyère)


A déguster absolument. Il y en a pour tous les goûts suivant les saisons et les fabrications:

Le Rapille jeune, doux
Le Rapille affiné avec amour 9 mois durant, plus typé et riche en goût

Le Rapille donnera du caractère à vos gratins et se mariera très bien avec un vin rouge corsé en fin de repas.
Les enfants l'apprécient beaucoup.Une idée de goûter qui leur fera plaisir: un morceau de Rapille avec du pain ou quelques fruits secs
Bonne dégustation Huguette et bonne soirée
Michèle

Un peu de cuisine ...

Le temps est gris et triste ... c'est un temps pour rester dans la cuisine.
Voici encore une spécialité savoyarde ...
Paillassons de pommes de terre au fromage

Préparation : 15 minutes. Cuisson : 15 minutes

Ingrédients :
5 pommes de terre
1 oignon
150g de fromage de chèvre
Sel, poivre
Basilic ou thym...

Eplucher les pommes de terre, l'oignon et les râper grossièrement. Saler et poivrer. Faire chauffer un peu de matière grasse au fond d'une poêle. Verser quelques cuillères à soupe des légumes râpés en petits paquets dans la poêle chaude, puis tasser avec le dos de la cuillère pour former de petites galettes qui vont frire quelques minutes. Les retourner avec une spatule. Poser sur chacune une tranche de fromage, couvrir avec un couvercle et prolonger la cuisson à feu doux environ 5minutes.
Les disposer sur un plat de service, poivrer et saupoudrer le fromage fondu de basilic, de thym d'origan ou d'herbes de Provence.

Cette recette peut s'accommoder aussi bien avec du fromage de chèvre, du bleu, ou du Rapille....
Juste avant de servir, quelque minutes sous un grill permettra au fromage de fondre et de dorer...

C'est vite fait et c'est bon . Bon Appétit !!!

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique