logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/10/2006

La "coccinelle" s'est envolée ...

Coccinelle, pionnière de la cause transsexuelle et meneuse de revue ..est décédée

medium_061010173125.m0ltnroa0_la-chanteuse-et-meneuse-de-revue-transsexuelle-cocb.jpg


Première transsexuelle française médiatisée, Coccinelle, chanteuse, comédienne et meneuse de revue, morte à Marseille à l'âge de 75 ans, était, depuis son opération en 1958, pionnière et icône de la cause transgenre..

Née en août 1931,(sous le nom de Jacques Dufresnoy) elle vivait à Marseille depuis une quinzaine d'années.
Elle avait fondé l'association "Devenir Femme" (afin de venir en aide aux personnes désirant changer de sexe) et participé à la naissance du Centre d'Aide, de Recherche et d'Information sur la Transsexualité et l'Identité de Genre.

Selon la loi française qui reconnaît les transsexuels opérés --grâce à son propre combat d'ailleurs-- son état civil avait été modifié après son opération. Devenue Jacqueline-Charlotte Dufresnoy, elle était considérée officiellement comme "née femme".

Chanteuse et meneuse de revue, connue à l'étranger, Coccinelle avait débuté en 1953 "Chez Madame Arthur", célèbre cabaret parisien de transformistes, avec une chanson de Danièle Darrieux tirée du film "Premier rendez-vous".

Son dernier album, sorti en 2005, contenait des reprises de chansons de ses revues de l'Alcazar ou du Carrousel de Paris, dans les années 60 où elle connaît une fulgurante notoriété mais se dit blessée "d'être considérée comme un phénomène de foire".

En 1963, Bruno Coquatrix la sacre star en faisant d'elle la meneuse de revue de "Cherchez la femme". Coccinelle fera une tournée dans plusieurs pays européens dont l'Allemagne et aussi en Amérique du Sud.

En 1990, Coccinelle est une dernière fois à l'affiche à Paris, à l'occasion d'un spectacle monté par Pascal Sevran au Casino de Paris.

Elle a raconté comment, un jour de Carnaval, se déguisant avec une robe rouge à pois noirs, lui était venu le surnom de "Coccinelle".

"C'est par hasard en tournée en 58, que j'ai su qu'un gynécologue pratiquait au Maroc une intervention chirurgicale qui faisait d'un homme une femme. Je me rendis donc à Casablanca pour rencontrer le docteur qui allait rectifier cette erreur de la nature dont j'étais victime. Enfin, j'allais être une vraie femme, en parfaite harmonie, intérieur et extérieur! Après l'opération, il m'a dit +bonjour Mademoiselle !+ J'étais rassurée", a-t-elle raconté.

"Lorsque les journalistes l'ont su, j'étais à la une de tous les magazines, ce qui fit la fortune du chirurgien. Et me propulsa superstar! J'étais la première à avoir changé de sexe en France. Incroyable! Mais vrai", ajoutait celle qui s'est mariée trois fois, après la modification de son état civil.

En 1960, elle épouse un journaliste sportif. Le premier mariage d'une transsexuelle attire les médias du monde entier. Divorcée deux ans après, elle se remarie en 1963. Elle contracte une troisième union en 1996, à Marseille, avec Thierry Wilson.

Jacqueline-Charlotte Dufresnoy a signé en 1987 son autobiographie "Coccinelle par Coccinelle" (Daniel Filipachi).

Commentaires

lui,israel n'est ce pas michka.bise de heraime.

Écrit par : heraime49 | 11/10/2006

Merci pour cette note sur Coccinelle que je ne connaissais pas. On en apprend toujours sur les blogs, et on se couche moins bête.
Bises
Jean-Louis

Écrit par : Jean-Louis | 14/10/2006

Bonjour Michka,

Toujours aussi éclectique, ton blog. Je te quitte sur la vallée des Merveilles et j’arrive sur Coccinelle. Entre temps, j’ai revisité la vallée de la Roya. A la suite d’un grave accident ferroviaire où la voûte d’un tunnel s’était effondrée, la SNCF avait, dans les années 70, lancé un programme national de contrôle de TOUS les tunnels de France. Et j’ai donc participé à plusieurs examens de cette sorte, dont quelques uns dans la vallée de la Roya. C’était uniquement la nuit que cela se déroulait, et nous avions le jour pour admirer certains des jolis villages que tu mentionnes.
Barbie : si seulement nos filles ne les avaient pas massacrées. ! ! Comme les Dinky Toys de nos garçons, elles sont introuvables maintenant.
Le biscuit LU ne fait pas partie de mes bons souvenirs. Une fois qu’on en a avalé deux, il ne me restait plus assez de salive pour les suivants. C’est fou ce que cela peut pomper, un petit LU ! !
L’histoire des autobus : quels changements, comme beaucoup de produits techniques d’ailleurs. Au moment où la RATP mettait au rebut ses modèles à plates-formes , nos patrons en avaient acheté un grand nombre pour servir de bureau de chantier. Ils étaient déplacés de chantier en chantier par le responsable, servaient de bureau ambulant, de magasin et parfois de vestiaire. Ils sont restés en service en France jusqu’en 1970.
Un grand sourire pour la corde à linge du global warming. Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours.
La prochaine étape sera au verso format la carte bancaire, au recto format la carte vitale ! ! !
En tout cas, ce n’est pas moi qui irai donner mon obole à la machine à quêter USA dernier cri. Avec ce que le FBI vient d’exiger de tout passager se rendant au pays de l’oncle Sam, j’ai renoncé à m’y rendre définitivement. Big brother est en train de ressusciter.

Je te laisse, il me reste quelques blogs à lire

Bonne journée

Écrit par : christian | 15/10/2006

Oui, je me souviens très bien de cette Coccinelle.. On en a beaucoup parlé à l'époque. Tu as lui as rendu hommage et c'est très bien. bises de miche

Écrit par : miche | 18/10/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique