logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/12/2006

De novembre à janvier, l'alambic passe de village en village

L'alambic est là ...

medium_1dessin.jpg


On racle le fond de terroir. Le petit air frais, qui souffle , s'est chargé des effluves âcres de l'alcool échappé des entrailles de l'alambic et la chaudière ronronne depuis maintenant plusieurs heures. On distille la Prune !!!
medium_alamb1.jpg


Alors que l'invraisemblable machine ronronne, "le bouilleur de cru"décompte les clients qui viennent lui confier leur récolte de fruits pour distillation.
C'est la tradition, on est distillateur de père en fils et l'on distille, c'est vrai, moins les secrets de fabrication que les degrés de la gnôle qui réjouira, mais plus tard, les palais rustiques d'une ruralité ambiante.
Tout au plus, on acceptera de vous livrer que cette année, c'est celle de la prune.
Celle qui égayera des agapes servies sans plus de façons à même une toile cirée ou que l'on débouchera religieusement pour la déguster entre connaisseurs, cérémonial obligé pour conclusion d'un dîner plantureux. Parce qu'il est faux de prétendre que le digestif ne se boit plus comme du petit lait ! S'il est indéniable que la peur du gendarme incite à la tempérance, on a bien observé que les amateurs s'adonnent à leur plaisir dans leur salle à manger. Et que les jeunes n'apprécient pas moins que leurs aînés un trait d'eau-de-vie pour rincer un fond de café !

De village en village
En prenant la suite des distillateurs du cru, le maître de l'alambic continue, de village en village, à dispenser son savoir-faire.
Entre novembre et janvier, il sillonne les routes, honorant les rendez-vous avec les producteurs de raisin, de poires, de prunes.
Sous son bonnet de laine, les chiffres demeurent flous : combien de litres sortiront tout à l'heure de la machine, remplissant un méchant seau de plastique ? combien de kilos de fruits seront distillés ? difficile de savoir ce que réserve cette cuvée d'alcool fermier !
Au pied de son alambic , les vases, la chaudière, la colonne à distiller, le serpentin et sa tuyauterie, l'homme, tout en surveillant la " cuisson " du coin de l'oeil, révèle qu'une bonne eau-de-vie n'est pas le fruit du hasard.
Au fournisseur de broyer les fruits et de surveiller que la fermentation s'opère correctement durant trois semaines environ.
medium_alamb2.jpg


Le cuivre rouge, voilà le secret

La qualité du matériel influe sur le résultat. « Tout a été fait à l'ancienne, on ne doit pas modifier les diamètres ou les longueurs de tuyaux si le constructeur les a prévus comme ça ! Et il faut employer du bon cuivre rouge, sinon le vert-de-gris s'installe : on obtient de l'eau-de-vie bleue, verdâtre ou jaune ! » Un " rince-cochon " vulgaire qui n'aurait rien à voir avec ce subtil alcool blanc au parfum fruité que l'on guette patiemment en mangeant des " diots " cuits dans l'alambic... La gnôle qui, bientôt, allumera les nuits les plus froides ...
medium_b7_2.jpg


Quand on était gamins, on l'attendait cet alambic .. !! on passait des heures à se rechauffer devant les entrailles de cette infernale machine, qui dégageait cette forte odeur d'alccol qui nous levait le coeur ..les "anciens" étaient là , ils avaient un peu chaud aux oreilles et la casquette de travers, mais avec bonne humeur ils distillaient ..et "refaisaient le monde" à mesure que les heures avançaient .. pour nous, c'était l'attraction du village, on ne l'aurait pas "loupée" pour un sou ...

Commentaires

C'est vrai que la licence se transmet dans la famille .

Nous attendions aussi, le rémouleur et le marchand de 'peaux de lapins', et le ramoneur....

bonne journée

bises

Écrit par : Marie | 11/12/2006

ouf! on l'attendait avec tous ces fruits ...
Merci Michka ,. tu fais toujours des notes super , que je copie dans mes documents , car interessantes
Bises Ninette

Écrit par : ninette | 11/12/2006

Oui nous aussi nous avions l'alambic ,pas loin de l'école , et ça sentait la " binasse " , les prunes ou les poires ,faisaient de la bonne gnole !
Mon cousin a trouvé dans son écurie des tas de bouteilles de prunes très vieilles ! Nous en avons eu quelques unes , c'était bien conservé et nous les gardions comme des reliques ! Il fallait être de nos amis pour en avoir ! Je rigole , mais il n'y a plus d'alambic , ni de bouilleurs de crus depuis longtemps à loubejac ! Tout se perd ! Nous n'avons plus non plus d'eau-de-vie , nous n'en consommons pas !
Merci MICHKA , tes visites sont sympa , ces temps -ci je vois rouge et mes délires sont plus forts à l'approche de Noêl ! Amitiés de la Mère Noêl ! a bientôt ! huguette - alice !

Écrit par : macary huguette | 11/12/2006

C'est vrai, c'était très beau ces alambics. Dans le bocage normand, ça existe encore un tout petit peu, mais certainement moins que dans ton pays. Les traditions se perdent. On arrive à trouver du bon calva chez les fermeirs voisins, mais j'ai un petit faible pour l'eau-de-vie blanche (prune, poire, mirabelle). Merci, Michka pour cette belle évocation des "bouilleurs de cru..."
Bises
Jean-Louis

Écrit par : Jean-Louis | 11/12/2006

en lisant ta note sur l'alambic, je me souviens d'avoir lu des articles sur l'alambic venu dans les côteaux du Lyonnais (Millery, Charly) je me demand si ça existe encore dans ces villages! Bonne soirée.Renée

Écrit par : Renée | 11/12/2006

Mais je croyais que c'était interdit ?? Comme Jean-Louis, j'aime la prune, la poire et la mirabelle... le calva aussi. Mais les digestifs ça ne se sert plus beaucoup.. bises de miche

Écrit par : miche | 12/12/2006

Alambic , hic!
est-ce qu'on fait encore le ratafia?
c'était délicieux et variable suivant les saisons et les régions,
attention , je vois que l'alambic se déplace en voiutre: boire et conduire?
Hic! Framboisine

Écrit par : framboisine | 12/12/2006

Boire ou conduire il faut choisir. Je bois, la prune, la mirabelle, la poire, le ratafia... J'ai jamais vu l'alambic. En ville c'est plus que rare mais j'ai bu ce qu'il fait et qui a bu boira..... j'en ai quelques bouteilles qui sont déjà bien vielles et qui vont encore bien vieillir. De temps en temps je m'en sers pour mes crèmes de mures, de framboises, de cassis...... elles ont du goût vous pouvez me croire...
Bonne nuit
Bisous
ANNIE

Écrit par : MAMINIE | 12/12/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique