logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/09/2007

Depuis quand l'école ???

medium_instit.jpg


Pendant des siècles, la France ne connaît que
- les maîtres d’école nommés par le curé de village et servant souvent en même temps de sacristain,
- les précepteurs appointés par les familles riches pour leurs enfants
- les congrégations enseignantes, pour les filles surtout.

medium_id13239_03042007-121559_Pupitre_ecolier_double_2.jpg


La loi Guizot de 1833 crée un grand service public de l’instruction primaire :
les instituteurs modernes sont enfin nés, ces fonctionnaires chargés de faire entrer dans les têtes des enfants, par la force des coups de règles s’il le faut, la lecture, l’écriture, les mathématiques, l’histoire et la morale.

medium_041218_EB2.jpg

medium_ardoise.jpg



Le Second Empire divise les classes primaires en
cours élémentaires, cours moyens, cours supérieurs
et l’idée d’un certificat d’études primaires est née

La profession d’instituteur va encore évoluer sous la IIIème République.
Dès 1881, deux lois instituent la gratuité absolue de l’enseignement primaire.
En 1882 enfin, la loi Jules Ferry, totalement révolutionnaire, rend cet enseignement laïque et obligatoire
medium_Ferry1869.jpg


La mission de l’instituteur:
1) c’est l’alphabétisation.
2) après les lois Jules Ferry, c’est d’assurer une instruction civique et morale qui remplace l’éducation religieuse
medium_LOGO_20enfants_20ECDB.jpg


Médailles, tableaux d’honneur et distribution des prix sont pour les instituteurs un moyen de distinguer, parmi les écoliers « le bon élève » , celui qui apprend plus vite, qui peut aller plus loin …
Les maîtres d'école prenaient soin de sélectionner les candidats pour disputer un concours entre les élèves des différentes écoles du canton, car le savoir-faire du maître était en jeu...
medium_concour.jpg


L'instituteur se devait d'être un citoyen modèle, désintéressé, dévoué car il avait reçu la mission d'instruire
Dans l’esprit de Jules Ferry, le certificat d’études primaires devait, comme son nom l’indique, permettre à chaque élève de justifier l’acquisition d’un bagage scolaire normalisé.
medium_certif2.jpg


L’école de Jules Ferry reste encore pour tous , une nostalgie, le rêve perdu d’une école paisible

medium_boullier.jpg


... car aujourd'hui ...
medium_33280.jpg

Commentaires

Chère Michka, je visualise ton blog et je constate avec grande joie que tu parles aussi de la IIIème République.
Curieux, non ?
Communion d'idées, dirais-je !

Amitiés, Aliette

Écrit par : Aliette | 04/09/2007

intéressante note sur l'histoire de l'école .
J'ai bien peur qu'aujourd'hui nous allions avec les réformes
répétitives vers une école et des enseignants à "2 vitesses"
comme dans d'autres secteurs de la société ,et que restera t'il de l'idéal républicain ? salut Michka !

Écrit par : ventdamont | 04/09/2007

Note très interessante aujourd'hui !
Les petits de la maternelle ont quelques années d'études à faire , devant eux !
De notre temps dans les villages , le point final était le certificat , et beaucoup de ma génération , sont restés dans la famille pour travailler !
La vie était plus calme et nous étions heureux ! C'était , sans penser à demain ......
Bonne soirée Michka , maintenant je pense à demain , pour passer du bon temps sur les blogs en votre compagnie ! bises de loubejac ! huguette

Écrit par : macary huguette | 04/09/2007

Intéressant l'histoire de l'ecole.
J'ai gardé quelques ardoises et la mine engoncée dans son portre mine en métal qui crissait en écrivant.....

Écrit par : pierlouim | 04/09/2007

un sacré évènement décrocher le certificat d'études. Moment d'angoisse pour les bons comme les mauvais élèves. j'ai passé quand même mon cetificat d'études bien qu'étant déjà en 4ème au Lycée. Pour mes parents il n'était pas pensable ne pas avoir ce précieux papier. J'y ai chanté allègrement
Qu'un sang qu'impur
abreuve vos sillons....., lu et relu la dictée en machouillant le bois du porte plume..... résolu non sans difficultés l'heure des trains qui se croisent..... et pour terminer la sortie des reçus au certif LA MER au Tréport et ses galets.....
c'était l'bon temps.....
Bisous
ANNIE

Écrit par : Maminie | 04/09/2007

bien émouvant tous ces souvenirs du temps où il n'y avait pas de professeurs des écoles... Françoise

Écrit par : framboisine | 06/09/2007

Le bureau en bois avec banc incorporé et couvercle rabattable est toujours en activité chez mes petits enfants. il aura fait trois générations et usé pas mal de fond de culotte. Seul le trou de l'encrier est orphelin et ne sert qu'à faire attraper le doigt qui sort au petit dernier !

La question qu'on peut se poser: jusqu'à quand une école qui réunit les élèves. Ne va t'on pas voir une école virtuelle, avec web cam et chacun chez soi ?

Interrogation du grillon

Écrit par : christian | 06/09/2007

Ah ces bureaux de notre école primare, on s'en souvient avec émotion et les encriers qu'on remplissait avec des bouteilles d'encre qu'on renversait parfois....
Merci pour cette note très intéressante.
Bisous
Jean-Louis

Écrit par : Jean-Louis | 09/09/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique