logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/09/2007

Les vautours Pyrénéens

medium_10328dp.3.gif


Nous voilà de retour ... les VAUTOURS ne nous ont pas dévorés ...
medium_vautoursky.jpg


Jamais, nous n'avions vu survoler autant de rapaces sur nos têtes étourdies pas ces planeurs battant des ailes sans s'épuiser ..

Avec une taille d'env. 1 mètre et une envergure des ailes d'env. 250 cm, pour un poids de 6 à 8 kgs, ils nous ont fascinés .

Ce rapace sédentaire vit en colonie. Il accueille sa petite famille dans une aire de nidification située dans les falaises. Son nid est simple; quelques brindilles et un peu d'herbe protège l'oeuf unique pondu en janvier. Puis pendant 55 jours mâle et femelle couvent à tour de rôle.
Un poussin de 250 grammes naît de cette union au mois de mars, juste avant le printemps.

Ce petit glouton est nourri au nid par les parents pendant quatre mois. Pour alimenter les jeunes, l'adulte transporte la nourriture (jusqu'à 2,5 kg de viande !) dans son jabot, puis la régurgite dans l'aire.
Le Vautour fauve est identifiable par son vol plané lent, sa queue proportionnellement plus courte que la largeur de l'aile et surtout la colerette de plumes blanches (brunes chez les jeunes) à la base de son cou.
medium_vautour.gif



Ce rapace, véritable éboueur de la montagne, la débarrasse de ses charognes, vaches ou brebis mortes.
il repère ses proies grâce à une acuité visuelle huit fois supérieure à celle de l'homme. Son oeil perçant peut localiser un objet de 30 centimètres à une distance de trois kilomètres et ...sans jumelles.

Parfois 150 vautours se querellent pour manger sur une même charogne, ils peuvent ingurgiter plus d'un kilo de nourriture. Ils sont aussi capables de rester plusieurs semaines sans se nourrir s'ils ont peu de dépense énergétique.

medium_vautour2.jpg


Mais cette espèce protégée dans les Pyrénées n'est pas sans poser de problèmes aux élevages et la question se pose : ne seraient-ils en passe de se transformer en prédateurs ??

Commentaires

Bienvenue pour ton retour MICHKA, on voit tout de suite que ton séjour fut agréable et plein d'enseignements sur ce pays que nous espérons voir avec plus de détails...



Bises
hélène

Écrit par : hélène | 20/09/2007

Les rapaces sont des oiseaux assez mal connus et tellement majestueux ont ne peux qu'être fascinés. Bon retour dans ton blog ! Biche

Écrit par : Biche | 20/09/2007

Salut Michka ! bon retour eh oui je les ai vus aussi fin juin vers l'aubisque et l'Aspe !les bergers m'ont dit qu'ils s'inquiètaient

Écrit par : ventdamont | 20/09/2007

Tu nous manquais notre dame du lac,content de ton retour,bises du matin dans le Forez.

Écrit par : heraime | 23/09/2007

Bonjour

Il y eu la même inquiétude avec les vautours des Alpes de Haute Provence, maintenant que les éleveurs ne peuvent plus laisser une charogne dans la nature ! Ils doivent l'emmener à l'équarisseur et cela prive les vautours de leur nourriture. Idiot, car, dans le même temps, il faut les nourrir dans des aires spéciales !!!!

Je vais te suivre dans ta balade, avec un peu de décalage dans le temps

Bises du grillon

Écrit par : christian | 23/09/2007

Certaines partent, d'autres rentrent... Contente de venir chez toi. Bises de miche qui a vu de beaux yeux chez Huguette. Il paraît que c'est toi.

Écrit par : miche | 23/09/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique