logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/10/2007

SAN JUAN CHAMULA

Lors d'un Voyage dans le CHIAPAS (état du Sud Ouest du Mexique) à la frontière du Guatemala .. voici ce que nous avons découvert ..

SAN JUAN CHAMULA

Pour nous, il était important de découvrir les villages indigènes qui sont le cœur même de la culture du Chiapas. (en particulier les Tzotziles qui représentent 32 % de la population indigène)

San Juan Chamula est un des villages les plus connus et les plus touristiques aujourd’hui, à cause de la curiosité de son église et du décor qui l’entoure mais aussi parcequ'il est le symbole d’un syncrétisme religieux très troublant !

Peuplé de 2000 habitants Tzotiles dont les racines mayas sont restées très vivantes, San Juan est un village très pauvre qui vit presque en autarcie. Aussi, le marché du dimanche matin est un rendez-vous très important pour la population.
Venus de toute la montagne environnante, les Indiens viennent ici vendre et acheter des provisions pour plusieurs jours. Très haut en couleurs, la tenue du dimanche est de rigueur, ce marché ne s'adresse pas aux touristes et reste donc authentique

medium_P1060580.JPG

medium_P1060583.JPG


Le plus extraordinaire de notre visite est l'EGLISE DE SAN JUAN CHAMULA

De loin,elle ressemble à un bâtiment religieux catholique banal comme on peut en voir dans n'importe quel village du Mexique.

medium_93_17.jpg


Cependant le dernier prêtre catholique a quitté le village en 1867 et l’évêque n’a le droit d’entrer dans cette église qu’une fois par an pour les baptêmes !
C’est que la religion chamanique indigène traditionnelle est ici plus forte qu’ailleurs et ce sont les esprits qu’on vient consulter en premier en cas de maladie ou de problème !

Mais le plus troublant de ce culte est qu’il associe les saints, les statues et les symboles catholiques au culte des esprits et des mythes mayas.
Le symbole de la croix est par exemple très présent dans la vie des tzotziles qui l’associent à l’arbre de vie des mayas.

A l’intérieur de l’église, l’ambiance est saisissante. On est mal à l'aise
medium_photo-interdite.gif

malheureusement, les photos sont dans ce lieu STRICTEMENT interdites. Toute tentative nous exposerait instantanément à une réaction violente des Indiens dont les croyances leur indiquent que l'appareil photo est un voleur d'âmes... Juridiquement , ce geste nous conduit immédiatement en prison! on n'a donc pas pris ce risque !!

Je vous la décris tout de même ...

L’église a été entièrement vidée de ses bancs et de ses chaises et toutes les statues des saints sont alignées le long des murs.
De même les cloches ont été détachées et posées sur le sol.
Sous de grandes étoles tendues sous la voûte, une centaine de familles indigènes sont assises à même le sol, couvert d'épines de pins. Seuls de petits espaces sont balayés pour laisser la place à des centaines de petits cierges , collés à la cire sur le carrelage découvert, offerts aux saints representés par les statues alignées aux flancs de l' édifice, ils accompagnent les prières de chacun dans un brouhaha indescriptible.
On se demande où on se trouve ...

Très recueillis, parfois proche de la transe, chacun reprend sans cesse des chants rituels en s'inclinant au sol. Les hommes semblent être les maîtres des lieux. Certains même prient en apposant leurs mains tour à tour sur la tête de chacun des enfants et en aspergeant le sol de Coca ou de bière, pour éloigner les mauvais esprits.
Toutes sortes d’offrandes son apportées , de la nourriture.. des photos et il est aussi important de boire du coca et de roter pour laisser sortir les mauvaises humeurs !
Autant dire qu’une fois passée la porte, on est plongés dans un total nouveau monde. On est éberlués !!

Toutes ces pratiques n'ont aucune cohérence , ce qui donne à l'ensemble une ambiance à mi-chemin entre le souk arabe et le temple tibétains...

Au milieu des incantations les plus sacrées, chacun peut être interrompu par un autre, venu discuter bruyamment de choses et d'autres...
En fait, l'église est également un lieu de rencontres hebdomadaires, ponctuées de moments de très fortes spiritualité.
C'est avant tout un lieu de vie et personne ne semble offusqué par ceux qui mangent, les autres qui boivent ou fument, ni les femmes qui allaitent...

A l'avant de l'église, un prêtre, que l'on distingue à peine derrière les épaisses volutes d'encens, bénit statues, cadres mais également poules vivantes, oeufs et autres objets qui lui sont présentés sur l'autel couvert de fleurs, ...

Muets, nous observons ce spectacle, impressionnés! et lorsque nous sommes ressortis de l'église, abasourdis, nous avons réalisé .. que nous avons vécu cette visite .. dans un autre monde !!

A la sortie, les enfants nous attendaient, non pour faire la mendicité, mais pour nous vendre quelques menus objets de terre ou petits sacs colorés faits de leurs mains ..que je leur ai acheté de bon coeur !!
medium_P1060579.JPG


..et cette pauvre petite femme malade réclamait , avec son grand sourire, des médicaments ...
medium_P1060578.JPG

Commentaires

c'est vraiment pas nos lieux de culte. Quelle autre croyance avec tous ces rites.. Je pense que que vous avez crû d'être dans un autre monde ... Il y a de quoi
Merci Michka
bonne journée

Écrit par : ninette | 10/10/2007

Mexique,perou,bolivie,encore beaucoup de miséreux dans ces endroits là:C'est bien de pouvoir les visiter,quand on revient chez nous on a plus le droit de se plaindre.Bises,maya,aux yeux bleus.

Écrit par : heraime | 10/10/2007

J'ai vu chez Nicole que tu pensais aller aux morilles,c'est pas la saison chez nous,au mois d'avril ,mai.bises

Écrit par : heraime | 10/10/2007

j'ai lu doucement ton récit Sud-ouest du Mexique, l'église change des nôtres, elle est jolie. D'après tes explications sur ce qui se passe à l'intérieur, ça doit laisser bouche cousue.Bien ces petits enfants qui proposent des objets confectionnés, donc pas la mendicité.Bises.Renée

Écrit par : Renée | 10/10/2007

Bonsoir,

je ne sais pas si je ne préfère pas cette religion vécue au quotidien, avec le manger et le boire, mélangeant le sacré et le rpofane, dans des lieux de culte pleins, à nos églises quasiment vides sauf pour les mariages, les baptèmes et les enterrements !

Nous sommes allés chez cette ethnie il y a une dizaine d'années. Même réaction à chaud d'incompréhension de ce qui se passe !

Bises du grillon

Écrit par : christian | 10/10/2007

Chacun croit bien faire , le principal c'est la tolèrance , et l'amitié entre les gens différents ....De belles images de dépaysement , bien colorées !!
Bonne soirée Michka , et bonne cueillette , chez nous les morilles poussent au printemps , et il y en a très peu ! bises huguette

Écrit par : macary huguette | 10/10/2007

où les croyances ancestrales des mayas rejoignent les croyances chrétiennes. Au moyen âge les églises n'étaient elles pas un lieu d'asile où les marchands avaient leurs entrées. Ne parle t'on pas dans le bible des marchands du temple .... Je veux bien croire que c'est surprenant à nos yeux et à nos croyances où l'église est seulement un lieu de culte où le silence et le recueillement sont de rigueur .....
très intéressantes ces civilisations anciennes et leurs descendants.
BONNE SOIREE
annie

Écrit par : maminie | 13/10/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique