logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/01/2008

les chiens de traîneaux

Suite à ma note sur la "course des chiens de traîneaux" qui se déroule actuellement à Avoriaz, et à la demande de Christian, bien que je ne sois pas spécialiste je vais essayer de vous donner un aperçu succint de la vie "des chiens de traîneaux"

* COMMENT SONT PREPARES LES ATTELAGES ???

medium_chiens_en_attelage.jpg


Au départ, la sélection des chiens est primordiale.
Pour obtenir des résultats, il faut posséder des chiens issus d’une bonne lignée de travail, forts non seulement physiquement, mais également mentalement
En général, un chien peut faire partie d’un attelage à partir de dix-huit mois. Mais c’est entre 3 et 7 ans qu’il est le plus performant.
medium_291271_S8XEB66VINRFGOH6OIDO4Qchiens_bebe.jpg


l’entraînement des chiens commence à partir de septembre avec des petites distances (4 à 5 km), Au début, il faut surtout préparer leur musculature.
Un chien qui n’est pas musclé ne peut pas aller vite. le volume de travail augmente petit à petit , car il faut que les chiens assimilent une distance avant d’augmenter le kilométrage.
Vers la mi-décembre, l’accent est mis sur la vitesse.

Les chiens sont séparés le plus possible. Il y a bien un chef, mais il est plutôt passif!
A chacun son territoire, sa niche et sa chaîne de façon à éviter les bagarres et les saillies accidentelles. et à repérer plus facilement un chien malade.
Pour constituer l’attelage, c’est en général, le chien le plus attentif qui est placé à l’avant. Le chien de tête donne le rythme.
Mais le musher est sur le traîneau, et doit placer ses chiens en fonction de la journée à venir, comme le ferait un entraîneur. Si la journée est difficile, les chiens les moins rapides sont placés devant (pour les ménager) , mais s’il faut courir sur un terrain très difficile, on va placer devant, les chiens qui vont anticiper les embardées du traîneau. Un musher connaît parfaitement ses chiens et change leurs places afin que l'équipe soit la plus performante possible.

medium_chiens0.jpg



* LE MUSHER
On peut penser que le travail du musher (conduire le traineau et les chiens !) est simple et qu’il suffit de rester debout sur le traîneau à regarder le paysage !
medium_CHIEN_musher-action.jpg

Détrompez vous .. La conduite change en fonction du terrain! ..
- Sur des pistes droites et dégagées il n’y a pas pas de problème,
- en revanche s’il y a les bosses, c’est au musher de faire des flexions de genoux pour jouer le role d' amortisseurs
- Les virages serrés sont pénibles car le traineau est peu maniable, il faut savoir jouer de son poids sur les patins pour ne pas sortir de la piste

medium_CHIEN_MUSHER_1.jpg

- La qualite de la neige a aussi son importance :
les chiens détestent la neige mouillee et redoutent le verglas car ils n’ont aucune accroche et le traineaux non plus d ailleurs ( meme le frein ne peut rien y faire).
Si des cailloux apparaissent dans la neige fondue il faut absolument les éviter en reportant le poids du traineau sur le patin opposé !!!
- En montee raide, il faut courir derrière le traineau pour soulager les chiens
- En descente, les chiens ont tendance a vouloir accelérer. Pour éviter les accidents, il est important de ne pas laisser aller les chiens. Ils doivent sentir qu’ils sont retenus par leur harnais car si le traineau prend trop de vitesse il peut rattraper les chiens et les heurter, c’est au musher d’être vigilent, il doit garder le contrôle du traîneau et de l'attelage
. La vitesse moyenne de ces chiens est de 15km/h et ils sont capables de courir à cette vitesse parfois pendant 8h non stop

medium_CHIEN_MUSHER.jpg


* LES SOINS DES CHIENS

Si la journée ces chiens sont d’incroyables athlètes, le soir ils deviennent de vrais enfants dont il faut bien prendre soin.
medium_chiens.jpg


A l’arrivée, il faut leur enlever les harnais, les bottines et les t-shirts
medium_CHIEN_REPOS.jpg

Les bottines (booties :sorte de petits gants) protègent leurs pattes. Lorsque les pistes sont gelées la glace peut leur provoquer des entailles importantes entre les coussinets
Les t-shirt : après avoir beaucoup tiré, les chiens peuvent avoir la peau irritée sous les "aisselles" par le frottement du harnais il est donc necessaire de les protéger
Des blessures musculaires peuvent aussi apparaître.
medium_CHIEN.jpg



* L'HEURE DU DINER
Apres l effort, certains chiens peuvent avoir l'appétit coupé et pourtant il faut qu ils s alimentent et les mushers redoublent de soins
medium_chiens_repas.jpg

Leur alimentation est standard. Il leur faut davantage de protéines dès le mois de septembre et en hiver, un peu de matière grasse est nécessaire, surtout du beurre
Après une course il faut leur donner immédiatement un repas très liquide, de façon à les réhydrater.
En course, les chiens n'ont pas le temps ni la capacité de manger de la neige, qui est trop froide, il faut donc leur donner de l'eau tiède en faisant un feu pour faire fondre la neige.
La déshydratation chez les chiens est dangereuse , ils peuvent perdre beaucoup de leurs capacités. Ancêtre du loup, le chien peut manquer de nourriture pendant trois jours, mais pas d'eau.

Pendant les longues courses, toutes les 2 heures, ils ont besoin des barres énergétiques qui ne nécessitent pas de digestion.

..et c’est enfin LE REPOS!!!
medium_chiens_traineau.jpg

pour passer une nuit paisible , ils sont recouverts de manteaux de protection

* Au matin,
après avoir quitté les manteaux, c’est le petit déjeuner , puis c’est la préparation pour une nouvelle journée …. où il faudra encore tirer la langue !!!
medium_chienss.jpg


* le musher ne doit pas oublier son équipement
un câble pour attacher éventuellement un chien, les bottines pour chaque bête, les harnais, des cordelettes et des mousquetons de rechange.
Le traîneau pèse environ quatorze kilos. Il n’est plus en bois comme par le passé, mais en composite. Il ne demande quasiment pas d’entretien, à part les patins.
medium_traineau.gif


medium_chiens2L.jpg


J'ai essayé de vous faire connaître un peu plus ces superbes bêtes, mais il existe, en librairie, beauoup de magnifiques livres que je ne pourrais que vous conseiller de lire !!

Commentaires

Revenue de ma virée champenoise me voilà donc partie sur les traces de Jack london et de croc blanc .... entre autres grands voyageurs du grand Nord et de ce mode de déplacement, mais j'ai tellement aimé cette histoire lue et relue avec autant de plaisir.
Ma Fille Virginie et mon gendre sont partis en voyage de noces au Canada en hiver et ils ont beaucoup apprécié les courses avec chiens de traineaux.
Bonne nuit et à bientôt
Bisous
ANNIE

Écrit par : Maminie | 08/01/2008

Merci Michka d'avoir répondu si vite. Ta note est remarquable, et je l'ai relu avant de mettre un commentaire. J'y ai appris beaucoup de choses. Je pensais que les animaux pouvaient manger de la neige en course pour boire, par exemple. J'ignorais que la place des chiens pouvait changer dans un attelage, pensant que ce changement allait provoquer des bagarres de préséance. Et bien d'autres choses.

J'ai lu étant gamin les récits de Curwood ou Jack London, bien romancés, et je vais lire un bouquin sur les courses d'aujourd'hui.

Bonne journée à toi et encore merci !

Le grillon

Écrit par : christian | 10/01/2008

Très intéressante ta note sur ces attelages tu nous a appris bien des choses. de plus ces chiens sont magnifiques. le muscher on peut pas dire ... on ne le voit pas trop !!
Biche

Écrit par : Biche | 10/01/2008

Qu'il est beau cet article ! J'aime beaucoup les chiens et ceux-là m'intéressent particulièrement. C'était très intéressant et j'ai aimé. Ce n'est pas du tout facile d'être "musher."

Bises,

Aliette

Écrit par : Aliette | 13/01/2008

haw super moi cette hiver je pars au yukon dans le but d apprendre a faire du chien traineau je me suis faite parler que des ferme de chien avais besoin de gens pour aider a lentraiment et tout sa vous aurez pa plus de renseignements
merci a lavance rosie

Écrit par : rosie | 16/09/2008

bonjour
j'habite en normandie et je possede une husky de 7mois je lui ai fait son dressage d'education a l'obeissance mais je voudrais egalement
pouvoir la faire tiré mais je ne sais pas comment mi prendre sur ce dressage la ( et en normandie la neige ça cour pas les rues )
je me demandais si toute fois quelqu'un de chez vous connaissez un club ou une personne serieuse qui pourrait me donner de cour avec
ma chiennes finesss il faut savoir qu'il mes impossible de courir car je suis en marche avec une canne
a la maison elle a 1500m de terrain et je m'occupe enormement d'elle a la maison mais aussi beaucoup de promenade en foret et sentier
pouvez vous me reppondre svp a tebatien@orange.fr
merçi par avance amicalement R sebastien

Écrit par : sebastien | 19/11/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique