logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/01/2009

C'est de l'autre côté du tunnel ...

medium_saint_ours.jpg


Chaque année, depuis le Moyen-Age, la prestigieuse Foire de la Saint-Ours se tient à Aoste les 30 et 31 janvier et attire des milliers de visiteurs provenant de tous les horizons

Le Val-d'Aoste est une Région autonome de la vallée d’Aoste situé dans le nord-ouest de l'Italie, à la frontière de la France et de la Suisse.
Cette région de montagnes a acquis en 1948 un régime «à statut spécial» reconnu par la Constitution de la République italienne. Parmi les 102 provinces c’est également la plus petite province/région avec ses 3262 km²

medium_VALLEE_AOSTE.jpg


Elle est administrée par un Conseil régional de 35 membres (Parlement), qui désigne un exécutif appelé Junte régionale.
Le territoire est divisé en huit «communautés de montagne» regroupant les 73 communes dirigées par des syndics élus au suffrage direct.
La ville d'Aoste (en italien: Aosta; en franco-provençal: Ousta) est la capitale.

medium_VAL_AOSTE.jpg


Qu'est ce que la foire de la SAINT OURS ???

La Foire de Saint-Ours est avant tout une grande manifestation populaire
Chaque hiver, un millier d'exposants, artistes et artisans valdôtains, y présentent avec fierté les fruits de leur travail, qu'il s'agisse d'un passe-temps ou véritabLement de leur métier
Toutes les activités traditionnelles sont ici représentées : sculpture et gravure sur bois, travail de la pierre ollaire, du fer forgé et du cuir ainsi que tissage du drap - cette étoffe de laine réalisée sur d'anciens métiers en bois -, mais aussi dentelles, vannerie, objets de la vie domestique, échelles et tonneaux de bois...

Cette manifestation , célébrant l’art traditionnel valdotain, était à l’origine une fête religieuse dédiée au Saint Patron de la vallée dont la fête liturgique est fixée au 1er février, jour de sa mort.
Selon la légende, cette foire remonte environ à l’an mille, lorsque le Saint, ermite humble et altruiste, commença à distribuer des sabots de bois aux plus pauvres sur le parvis de la collégiale Saint-Pierre, depuis rebaptisée Saint-Pierre-et-Saint-Ours.
A cette époque, sculpter les objets de la vie quotidienne dans le bois, matière première abondante dans la région, était une nécessité. Petit à petit, ces objets sont devenus des objets d’art ornés de scènes de la vie religieuse et pastorale, symbolisant la créativité de la culture montagnarde.

La Foire ..…
medium_foire_st_ours_2.jpg


La Foire, qui attire des milliers de visiteurs venus d’Italie mais aussi de France et de Suisse, s’étend dans les rues du centre historique d’Aoste le long d’un parcours balisé qui longe par endroits l’ancien mur d’enceinte de la ville romaine.
medium_foire_st_ours1.jpg


Et bien sûr, on ne parlerait pas de foire sans musique, folklore et dégustations des produits de la gastronomie locale proposées
medium_anfare.jpg


Mais le clou de cette grande fête populaire est la "Veillà ",
la veillée qui illumine les rues durant la nuit du 30 au 31 janvier et les remplit de promeneurs jusqu'à l'aube.
Visiter la Foire de Saint-Ours, c'est vivre une expérience unique , une occasion et une ambiance à ne pas manquer ...

On y trouve tout l'artisanat Valdotain ...

LA GROLLE:
C’est une coupe à vin munie d’un couvercle, taillée dans un bloc de bois de qualité.
Ebauchée au tour, elle est ensuite travaillée et décorée.
Ses origines sont à la fois religieuses et conviviales, du calice paléochrétien à la coupe du paysan.
Le terme “ grolla” dérive du mot “graal” qui, en langue d’oïl, signifie calice.
La grolla était réservée aux occasions spéciales, alors que dans la vie quotidienne, on utilisait des bols en bois, dont certains avaient la forme caractéristique des écuelles, avec deux orillons

medium_grolla.jpg


LA SCULPTURE SUR BOIS
est incontestablement l’expression la plus élevée de la culture valdôtaine.
Les principales essences utilisées sont : pin cembrot, noyer, châtaignier, érable, merisier

medium_scultura.jpg



LA GRAVURE SUR PIERRE (pierre ollaire)
est née quant à elle de la volonté d’embellir les objets d’usage courant.
Les premières décorations consistaient essentiellement en dessins géométriques, rosaces, étoiles, cercles tracés au compas, roues solaires, ayant valeur symbolique.

medium_gravue.jpg


la pierre ollaire est une roche homogène et compacte de couleur verte, connue des habitants des Alpes depuis la période néolithique pour la facilité avec laquelle elle pouvait être travaillée.
Présente dans le Valtournenche, dans le Val d’Ayas et dans la vallée de Champorcher, elle a pris pendant des siècles une grande place dans la fabrication d’objets et de récipients divers, sur des tours à pédale. Dans le Valtournenche, par exemple, les artisans s’étaient spécialisés dans la réalisation de poêles destinés aux salons des familles de la bourgeoisie. Aujourd’hui, gravée ou sculptée, la pierre ollaire est employée pour la création de sculptures, d’assiettes, de bols et de boîtes, et encore pour la fabrication de poêles.

medium_poele_pierre_ollaire.jpg


LE CUIR
les artisans fabriquent principalement de petits sacs à dos, des sacs à main, des portefeuilles, des chaussures, des ceintures et des vêtements.
Ils réalisent encore les colliers pour le bétail, les harnais pour les chevaux, et les “socques” (sabots dont la semelle est en bois et l’empeigne en cuir) ainsi que d’autres articles folkloriques.

medium_cuir.jpg



LES PLANCHES A DÉCOUPER:
de forme ovale, ronde ou rectangulaire pour les charcuteries ou les fromages.
Certains, en particulier ceux qui sont employés pour servir la polenta, sont dotés d’une poignée ; d’autres comme le copapan, d’une lame pour trancher le pain.

medium_planche_decouper.jpg


LES MOULES A BEURRE:
sont utilisés dans les maisons campagnardes pour donner une forme et décorer le beurre.
Chaque famille ou coopérative laitière avait son moule, qui la distinguait des autres.

medium_moule_a_beurre.jpg


LES MEUBLES:
Les coffres-bancs ou “artson”, étaient des meubles indispensables où l’on conservait la farine et les aliments, où l’on rangeait le linge de maison.
Ressemblant à une grande caisse, ils sont dotés à l’intérieur de différents compartiments, en fonction de l’usage qui en est fait, — certains renferment même des cachettes ingénieusement dissimulées — et sont décorés de dessins géométriques ou de représentations religieuses.

medium_coffre_bois.jpg


LES JOUETS:
Les plus typiques sont les “cornailles”, ces petites ébauches de vaches stylisées au corps trapu, dépourvu de pattes, que les enfants fabriquent sans se soucier des proportions.
Presque tous les jouets étaient zoomorphes : vaches, moutons, coqs au long cou, “tata” (chevaux à roulettes), chats, chèvres, etc. Ce type de jouet est encore fabriqué de nos jours, mais il n’a plus qu’une fonction purement décorative.

medium_jouet_vache.jpg


LA DENTELLE et LE TISSAGE
Le travail de la dentelle aux fuseaux, aurait été importé dans différentes localités de la Vallée d’Aoste au XVIe siècle, par des religieuses bénédictines qui s’étaient enfuies du monastère de Cluny.
Si la technique de la dentelle est donc venue d’ailleurs, les différents desseins sont d’origine locale : ils rappellent le milieu valdôtain et sa faune, ne suivent pas de modèle précis et, fruit de l’imagination ou de la fantaisie, se transmettent de mère en fille.
Le travail est réalisé avec du fil de lin, de couleur naturelle, parfois blanchi à l’eau de Javel
medium_dentelle.jpg


medium_tissage_drap.jpg


LA VANNERIE
Presque partout en Vallée d’Aoste, la vannerie (tressage de rameaux de saule) connaît un essor remarquable. Faute de saule, dans les hautes vallées, c’est le bois débité en rubans de section carrée ou rectangulaire que l’on utilise pour y confestionner des paniers, corbeilles ..

medium_vannerie1.jpg




Voilà, vous avez fait un tour rapide de la "foire" ... çà vous a plu ???
L'accueil valdôtain est agréable...et le français est parlé couramment....alors ... allons-y !!!

Commentaires

Bonjour Michka,

Bien sur que ce la me convient. J'aurais bien aimer y flaner, chaudement vêtu. Moi qui aime le bois sous toutes ses formes, je me serai laisser tenter plus d'une fois.

A la dernière brocante locale, j'ai succombé devant une grolle à 4 becs et couvercle de bouquetin, ayant servi.

Je retrouve les décorations du Queyras sur les coffres, les colliers, les planches à découper. Par contre, je ne connaissais pas les cornailles des gamins. Il y en a t'il en Savoie ? Je ne vois pas de jouets zoomorphes dans le Comtat Venaissin. Des animaux apprivoisés, pie ecureuil, pigeon, et autres. Il faudra que je me renseigne

Merci pour cette note qui montre un pitoresque bien vivant.

Bises du grillon

Écrit par : christian | 30/01/2009

Merci Michka de nous faire découvrir cette magnifique manifestation qui célébre l'artisannat de cette région que je ne connais pas .Les objets que tu présentes sont splendides et témoignent d'un savoir faire remarquable .De plus l'ambiance de cette foire semble chaleureuse .J'imagine qu'elle a lieu chaque année et que tu vas t'y rendre !
Nous avons un hameau dans l'Ubaye qui s'appelle St Ours .J'y ai déjà dormi dans un gite avant d'entreprendre la balade du lac des Neuf couleurs et escalader la tête de la Frema 3125m!
Je t'embrasse
Jacques

Écrit par : JACQUES de Haute Provence | 30/01/2009

Voila une bien belle note ,les bons produits du terroir et des artistes qui font feu de tout bois.Une grolle chez nous dans le foret c'est un vieux corbeau ou des vieilles godasses en patois forezien.je t'embrasse Michka.

Écrit par : heraime | 01/02/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique