logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/01/2010

Au- delà du silence .. depuis bientôt 1000 ans

Derrière les murs de leurs monastères, retirés du monde, « LES CHARTREUX » ... 

chartreuse.jpg

 

Ici bas, personne ne les voit, personne ne les entend...

L’Ordre des Chartreux est l’un des plus mystérieux et des plus fascinants qui soient


Une vie coupée du monde, organisée dans le respect d’un rituel particulièrement strict et inchangé

depuis près de 1000 ans, à l’abri des regards et du monde extérieur...

Fondé  par saint Bruno en 1084, l'Ermitage de la Grande Chartreuse, dans les Alpes grenobloises, site austère, est voué à la contemplation.

Pour apercevoir le Monastère, il faut marcher ! Les moines se tiennent à l'écart du monde, nichés au cœur d'une forêt silencieuse, à plus de 1000 mètres d'altitude, en plein cœur du parc naturel de Chartreuse.

chartreuse monastere.jpg

Les CHARTREUX  renoncent à leurs biens, se rendent entièrement disponibles pour prier dans la solitude et le silence, cantonnés dans leur cellule*, où ils mangent, étudient, prient et dorment.

La « Cellule » est un ermitage aménagé pour assurer au Chartreux une solitude aussi complète que possible, tout en lui assurant les nécessités de la vie. Chaque cellule consiste en un pavillon à étage entouré d'un jardinet, où le moine demeure seul la plus grande partie de la journée, pendant toute sa vie.

chartreuse coupe cellule.jpg

Au tout début, il y a plus de 900 ans , Bruno de Cologne, qui n'était pas encore saint, est arrivé en Chartreuse avec 6 compagnons. Alors, il n'avait pas l'intention de créer un ordre, mais il a créé de simples petites cabanes en bois reliées les unes aux autres par un cloître pour permettre à cette petite communauté de vivre à la fois à l'écart du monde et de vivre le plus proche possible de Dieu.

 ils ont d'abord été éleveurs de moutons et de vaches, puis ils se sont essayés à l'agriculture mais comme nous sommes à 1000m d'altitude et que le climat est rude, l'agriculture a vite été, un échec.

ils sont alors devenus maîtres de forge puisque la Chartreuse possède à l'intérieur de son sous-sol du minerai de fer qu'ils ont su exploiter. Ils ont été aussi herboristes, donc avec une grande maîtrise des plantes pour se soigner eux-mêmes, soigner la population locale... Et puis en 1605, le maréchal d'Estrée a donné aux Chartreux de Paris la recette du fameux élixir qui aujourd'hui fait partie des moyens de subsistance, de l'ensemble de la communauté des Chartreux. La recette est toujours conservée par les moines. Il y a seulement un père et un frère qui connaissent le secret et qui élaborent eux-mêmes cette recette, mais ce secret est vraiment toujours gardé par le monastère, comme bien d'autres.*

Aujourd’hui seulement  30 moines vivent  au monastère de Saint-Pierre de Chartreuse. La communauté est volontairement petite, pour pouvoir appliquer la règle du silence. Car les moines ont accepté de renoncer à la parole. Ils ne s'expriment presque jamais.

Dans un monastère Chartreux, il y a les pères, qui passent leurs journées dans leur chambre à prier. Il y aussi les frères, qui prient et qui travaillent aussi pour la communauté. Ils s'occupent de l'intendance et des réparations. La vie de tous est rythmée par des moments de prières.

Ils se lèvent en général vers 23 heures 30 ou Minuit moins le quart, pour avoir le 1er office de nuit de minuit jusqu'à 2 ou 3 heures du matin.

 Ensuite, la vie est rythmée par différents temps de prière qui sont soit pris seuls en cellule (mais l'ensemble de la communauté prie en même temps...c'est à peu près toutes les heures qu'il y a des offices en cellule) et puis il y a une partie des offices qui sont pris ensemble et là cette fois-ci dans l'église.

chartreux 0.jpg

Il n'y a que le repas du dimanche qui est pris en commun, les autres repas sont pris en cellule. Le dimanche et les jours de fête, quand ils prennent leur repas en commun, il y a un des pères qui, pendant que les autres se restaurent, lit des textes saints ou de la liturgie

La solitude des moines chartreux est totale. Ils ont donc renoncé à toute influence extérieure : ils ne lisent pas la presse, n'écoutent pas la radio, ne regardent pas la télévision... Ils ne reçoivent la visite de leur famille proche qu'une ou deux fois par an et n'ont le droit de parler entre eux qu'une fois par semaine, le dimanche, lors d'une récréation de quelques heures et une balade hebdomadaire obligatoire  où ils ne peuvent se promener et ne communiquer que 2 par 2.

Ils ne sont jamais en civil. Ils sont toujours avec ce grand vêtement blanc, souvent recouverts aussi d'une capuche pour que le silence et la solitude soient aussi présents lors de leurs déplacements. Et puis c'est aussi un vêtement qui est très chaud et il ne fait pas toujours très chaud à l'intérieur du monastère.

chartreux.jpg

Le monastère de Saint-Pierre de Chartreuse accueille des moines de nationalités différentes mais la langue de communication est le français. Les nouveaux venus doivent donc impérativement prendre des cours de français.avec le père des novices et c'est vraiment un apprentissage qui est à la fois rapide (apprentissage verbal -donc là, il y a la règle qui est un peu dérogée où les moines peuvent parler- et puis un apprentissage très important avec la lecture. Ils lisent quotidiennement afin de très vite progresser dans la langue française) pour permettre à la communauté de pouvoir communiquer pendant la balade hebdomadaire.

Comment sont admis les moines dans la communauté ??

L’admission en Chartreuse est soumise à des étapes obligatoires.

Le jeune homme est d’abord invité à faire une ou plusieurs retraites, dans les conditions de vie du Chartreux afin que le prieur et la communauté soient à même de pouvoir se prononcer sur la vocation de celui qui se présente. Il est alors reçu comme postulant si les premiers contacts lui ont été favorables.

Le « postulant » ne doit pas être âgé de plus de 21 ans (sauf de rares exceptions).

Il doit être de bonne constitution physique, posséder une solide formation en sciences humaines et surtout connaître le chant. Ces derniers critères sous-tendaient autrefois, un recrutement sélectif parmi les couches sociales les plus aisées, seules à pouvoir offrir à leurs enfants une formation universitaire.

 Les autres postulants, d’origines plus modestes, peuvent toutefois prétendre à une admission comme frères convers ou frères donnés. Au bout de3 mois, si le bilan est jugé satisfaisant par la communauté, le postulant est admis pour un « noviciat » de 2 années. Vêtu de l’habit cartusien en laine blanche, il porte aux offices une chape noire. La première année est consacrée à la vie religieuse cartusienne et l’acquisition de l’esprit de l’Ordre, faisant ainsi l’expérience de l’existence du chartreux.

 Les études préparatoires au sacerdoce commencent dés le début de la seconde année.

 

A l’issue de son noviciat, la communauté se prononce, par vote, sur son admission à la première « profession religieuse », par laquelle il s’engage pour 3 ans dans l’Ordre, par des vœux de stabilité, d’obéissance et de conversion des mœurs qui incluent la pauvreté et la chasteté. Sous la direction du Père maître, il va poursuivre sa formation religieuse et les études préparatoires au sacerdoce.

Au terme de ces 3 années, et après délibération de la communauté, le jeune « profès » renouvelle ses vœux temporaires pour 2 ans. Il entre alors dans la communauté des profès de vœux solennels, mais ne pourra, que 2 ans plus tard, faire sa profession religieuse perpétuelle, ou quitter le monastère, selon la décision de la communauté.

Dès le postulat, les moines chartreux vivent dans le secret de leur cellule et poursuivent des études de philosophie et de théologie dans un esprit monastique. Les moines laïcs  ne font pas de vœux religieux, mais se donnent à l’Ordre par un engagement réciproque.

Ils mènent une vie monastique et se consacrent, dans la solitude et le travail manuel, à la communauté.

Les uns et les autres n’ont pas la même fonction mais participent à la même vocation. Leur vie est strictement réglementée. Ils doivent obéissance, pauvreté, chasteté et silence absolu, font abstinence totale de viande, même en cas de maladie, et ne mangent que du poisson.

 Le grand jeûne est tenu plusieurs mois avant Pâques (un repas frugal par jour, plus de l’eau et du pain). Ils ne sortent de leur cellule que pour les offices religieux à l’église et la balade hebdomadaire, seul moment de la semaine où ils quittent leur couvent pour une  marche à pieds au cours de laquelle, ils peuvent converser librement entre confrères, mais jamais avec les étrangers du couvent. Cette règle de vie est encore pratiquée aujourd’hui.

 

·         Verte ou Jaune  …. Une alchimie mystérieuse

"La Chartreuse", cette liqueur verte ou jaune à base de plantes, est aujourd'hui la principale source de revenus des moines.

 

Elle est élaborée , selon  une formule ancestrale au secret bien gardé. Tout juste si l’on sait d’elle qu’elle comporte plus de 130 plantes venant du monde entier (dont quelques unes seulement sont cultivées dans  le massif de la Chartreuse). Sa composition exacte repose dans les pages d’un vieux manuscrit que seuls possèdent le Prieur de la Grande Chartreuse et le père distillateur.

 

 

 

Chartreuse-Verte_200.jpg

Chartreuse-liqueur.jpg

Aujourd'hui, il existe 25 monastères à travers le monde, Mais les moines et les moniales Chartreux se sont aussi établis aux États Unis, en Argentine, au Brésil, au Royaume Uni ou encore en Espagne.

Le choix de vie des moines surprend et soulève souvent beaucoup de questions à l'extérieur du monastère. Prier pour le monde et les hommes en vivant coupé de ce monde et de ces hommes, c'est un choix radical qui n'est pas toujours compris. Les moines ont donc récemment accepté d'être au centre d'un documentaire. Le film s'intitule "Le Grand Silence". Il est sorti en France en 2006.

 

 

Commentaires

Bonsoir Michka .
Bien interessante ta note , avec la vie bien austère des Chartreux .Je ne pensais pas que ce choix de vivre existait encore .
Mais ils doivent être bien heureux dans l'amour de Dieu .
Il est beau ce monastère , y a t-il une distillerie sur place ? .Je me souviens de cette liqueur qui était assez chère , mais que les hommes de la maison aimaient bien .
Merci Michka , j'ai passé un bon moment grâce à ta note .BONNE SOIREE ....bises huguette .

Écrit par : macary huguette | 20/01/2010

belle note bien documentée sur le Monastère de la grande Chartreuse, dans un site attiré par les randonneurs. Le musée de la Correrie est très intéressant à visiter. Ces jours j'ai suivi un petit reportage à la télévision sur les chartreux et ont parlé également de la chartreuse de Portes dans l'Ain. Ta photo de l'ensemble du Couvent est magnifique. Bonne journée, bises. Renée

Écrit par : Renée | 20/01/2010

Bonjour Michka,

Vivant à Grenoble pendant une année, nous sommes montés à la Chartreuse pour nous rendre compte de cet univers de solitude. Il faut que la foi en Dieu soit bien forte pour qu'une vie toute entière lui soit consacrée dans un dénuement accepté. Le mystère de la foi est bien grand pour un athée.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 20/01/2010

samedi dernier vers 16h sur fr3r hone-alpes ai vu documentaire sur les Chartreux qui pour la 1 ere fois ouvrait leur porte a la tv(vu en zappant)beaucoup de paix ,d'intelligence,de serenite.ces moines sont au dessus de notre petit monde!

Écrit par : stephanoise | 21/01/2010

le siege en bois s'appelle une ....hypocrisie!!

Écrit par : stephanoise | 21/01/2010

non c'etait dimanche vers 16h sur fr3 a la place de Chabada!!!!l 'avez-vous vu??

Écrit par : stephanoise | 21/01/2010

Ils n'ont pas droit a la parole ,mais j'epère au moins qu'ils ont le droit de boire ,car quel supplice de faire un aussi bon elixir s'ils n'ont que le droit de le faire et de le regarder.Bises Michka.

Écrit par : heraime | 21/01/2010

Bonsoir Michka,
C'est super ce mémo sur les "Chartreux". Je ne connaissais que la liqueur qui est excellente, mais la vie de moine doit être dure dans cet environnement.

Écrit par : Jean-Jacques | 21/01/2010

NOUS AVONS VISITÉ, IL Y A LONGTEMPS CE MAGNIFIQUE ENDROIT RETIRÉ , UN ENDROIT DE PAIX ! POUR RÉFLÉCHIR ! ET MÉDITER !

JE FAIT VENIR TOUJOURS CES BONNE LIQUEUR ET UN ÉLIXIR MÉDICINALE

Écrit par : Marie-Therese | 22/01/2010

le grand silence / Au- delà du silence /
Vous connaissez ? les chartreux à visages découverts CINE ART LOISIR a réalisé trois en chartreuse en 1985 /1987/ 1998 à 2001

Écrit par : Jean claude Guerguy | 13/02/2010

BONJOUR MON PERE SUPERIEURE JE SUIS TRES INTERESSER PAR LA VIE CARTUSIENE JE SUIS CATOLIQUE ENSSIEN SCOUTS UNITAIRE DE FRANCE AU GROPE BAYARD MEUTE 1 VERCORS A SASSENAGE FAIT TOUTE MES COMUNIONS ENSSIEN JEUNE TEMOIN DU CHRISTE JE DESIRERAI RENTRER DANS VOTRE COMUNOTER POUR SERVIR DIEUX JE SUIS DU FONTANIL ET ME RECEULLE SOUVENT AU COL DE LA RUCHERE POUVER VOUS MINDIQUER COMENT DEVIENT TON POSTULANT SVP MERCIE

Écrit par : capogna chistophe | 07/03/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique