logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/10/2012

Fin de l'histoire du "Père du Ski français"

 

Émile Allais est décédé cette nuit dans sa 101e année


emile-allais.jpg


Né en février 1912 à Megève (Haute-Savoie), Emile Allais était considéré comme le pionnier de l'or blanc en France, le père du ski français.


467851_emile-allais-.jpg



C'était ....

 

LE CHAMPION

il est sélectionné en Equipe de France en 1932, il devient le premier médaillé tricolore aux Mondiaux de Mürren en 1935  . L’année suivante à Chamonix, il signe un triplé en or (slalom, descente et combiné) lors des premiers championnats du monde en France. En 1938, il obtient encore l’or en combiné et l’argent en descente et slalom…

LE BATISSEUR : Le père des stations modernes

les grands domaines de Courchevel, La Plagne, Vars, Flaine portent tous sa signature. L’hiver dernier il fourmillait encore d’idées....

L’INVENTEUR : Pour la performance

Il avait toujours un temps d’avance. Inventeur de skis chez Rossignol dont il fut conseiller technique durant les années Boix-Vives, des Allais 41, en bois, aux Allais 60, les premiers skis métalliques. Quel bond en avant au service de la glisse... Les skis ont bien évolué avec le temps

Il a également participé au développement des fuseaux Allard, célèbre griffe de Megève.

LE PISTEUR : Pour le plaisir de la glisse

Adepte du tout terrain, Emile Allais a très vite compris que le succès du ski passait par le plaisir de la glisse et l’obligation de la faciliter. Il ramène dans ses bagages des USA le métier de pisteur-secouriste avec les premières chenillettes à Courchevel!

Il découvre également la technique des canons à neige au Canada qu’il va également développer .

 L’ALPINISTE : Second de cordée

Il était souvent devant en ski mais en second de cordée il a gravi de grands sommets comme l’aiguille..

Pendant la guerre, il a participé à la Libération au sein du bataillon du Mont-Blanc.

 LE MONITEUR : Le n°1 des pulls rouges pour l’éternité

 Titulaire de la première médaille de moniteur en 1937 au col de Voza, près de Chamonix, il est à l’origine de la création de l’école nationale de ski dont il fut directeur technique et de la méthode pédagogique française

 LE FREERIDER : Du ski de pentes raides avant l’heure

 A la fin des années 30, il faisait du ski de pentes raides bien avant l’avènement du freeride avec des premières comme le glacier du Milieu, à l’aiguille d’Argentière ou encore la face nord du Dôme du Goûter. Pour lui, l’essence du ski était hors des pistes. Freerider avant l’heure.

e allais.jpg


Pour le monde du Ski,  c'était  "une encyclopédie du ski et de la vie, un livre toujours ouvert sur l’avenir".

 

Commentaires

Merci de ton information, car je l'admirais beaucoup, c'était un homme simple
mais génial. Rendons-lui hommage.


Bises
Hélène

Écrit par : hélène | 19/10/2012

il aura vécu agréablement ,et sainement , une longue vie !
Bonne journée !

Écrit par : Marie-Thérèse | 24/10/2012

il aura vécu agréablement ,et sainement , une longue vie !
Bonne journée !

Écrit par : Marie-Thérèse | 24/10/2012

Coucou !
Il a eu une belle vie jusqu'à tard dans sa passion de la montagne .
Bizoux , Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 25/10/2012

Plusieurs centaines d'amateurs de glisse, en majorité étudiants, sont venus profiter mercredi de la neige précoce tombée le week-end dernier, qui a permis à la petite station iséroise des Sept-Laux d'ouvrir trois pistes avec près de deux mois d'avance.

Écrit par : masque cébé | 08/11/2012

Mon père, né en 1910, avait une admiration sans borne pour cet homme, qu'il connaissait.

Franc comme l'or, disait il !

Bon dimanche

Écrit par : Christian | 25/11/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique