logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/01/2007

Les Fèves de Clamecy

A Clamecy on tirait les rois dans une faïencerie... aujourd'hui, les fèves la font vivre

medium_titre-epiphanie.2.gif


La fabrication de fèves, idée née un jour d'Epiphanie, a sauvé la faïencerie de Clamecy (Nièvre), qui, pour pérenniser son activité, a besoin, tout comme les derniers artisans spécialisés dans ce créneau, du soutien des pâtissiers et des consommateurs.

Dans le faubourg de Bethléem, un quartier de Clamecy qui a accueilli, au XIIIème siècle, des évêques venus de la cité biblique, a été créée en 1918 une faïencerie d'art. Tous les ingrédients de la réussite étaient alors réunis: argile dans des carrières proches, bois du massif du Morvan et voies de communication avec le canal de l'Yonne.

Au début des années 1980, Jean-François Colas, qui avait succédé à son père à la tête de la société et laissé son frère, le célèbre Alain Colas, naviguer, a eu l'idée un jour des Rois de produire des fèves en faïence.

"Celles en plastique qui nous envahissaient étaient décevantes. Nous sommes revenus à la fève traditionnelle du début du XXe siècle", raconte ce maître faïencier, un des derniers, au seuil de la retraite.

Les fèves ont prospéré, tandis que la faïence d'art déclinait, jusqu'à représenter la moitié de l'activité de la faïencerie aujourd'hui.

Quelque 400 à 500.000 pièces, longuement travaillées à la main par huit employés, sortent chaque année des ateliers emplis de moules et pinceaux jusqu'aux plafonds.
medium_070103103041_052ggqw80_alexandre-colas-mod-le-l-argile--le-23-decembre-20b.2.jpg

medium_070103103041_052ggqw81_une-personne-peint-des-f-ves---la-main--le-23-deceb.jpg


En dehors des potiers produisant quelques fèves pour des marchés locaux, les fabricants qui ont subsisté à l'échelle nationale se comptent sur les doigts de la main. "Je n'inclus pas les enseignes françaises qui importent la marchandise", dit M. Colas père. "Elle vient de l'ancienne Indochine (Birmanie, Thaïlande, Vietnam notamment). La Chine s'y met aussi", ajoute-t-il.

Pour résister à cette vague, les Colas ont misé sur leurs techniques éprouvées, sur leur marque qui remporte prix et distinctions sur les marchés professionnels depuis 20 ans et sur l'efficacité de leur réseau de commerciaux qui démarchent les pâtissiers jusqu'en Belgique et en Suisse.

"Nous devons être à l'affût de l'actualité pour concevoir une nouvelle collection presque un an à l'avance. Nous aurions pu penser aux candidats à l'élection présidentielle",

"Il faut aussi se montrer créatif: nous avons lancé par exemple des fèves percées devenant pendentif ou porte-clés",

medium_web-coeur_pour_le_monde.jpg

medium_web-heure_du_the.jpg


Cet artisan dans l'âme déplore cependant de se trouver "face à des clients, des spécialistes du marketing et non les pâtissiers eux-mêmes, qui rappellent sans cesse la logique de prix" alors que l'acheteur de la galette est plutôt demandeur de belles fèves, même si elles sont légèrement plus coûteuses.

25/10/2006

Aujourd'hui Saint Crépin .. Patron des cordonniers

C'est connu " c'est le Cordonnier le plus mal chaussé!" est pourtant ...

Le métier de cordonnier est très ancien. Bien que la fabrication de chaussures se fasse maintenant en usine, les cordonniers conservent leurs lettres de noblesse auprès de ceux qui croient à la récupération.

medium_musee_cordonnier.jpg


Sa spécialité ? Réparer les chaussures abîmées. Le cousu main a cédé la place à l’encollage, mais les principales opérations n’ont guère changé : changement de talons, ressemelage, pose de patins, font partie de la routine. On peut aussi demander à un cordonnier-réparateur de remplacer une cambrure, de changer une semelle intérieure, de colmater un trou ou de rafraîchir la teinture d’un cuir.L’apparition de chaussures bon marché (jetées après usage) et le développement des “talons minute" menacent aujourd’hui la profession. S’il veut survivre, le cordonnier installé comme artisan est obligé de diversifier ses activités : il va, par exemple, étendre ses réparations à la maroquinerie (vous pouvez lui apporter un sac dont la lanière a cédé), voire aux vêtements de cuir. Ils sont de plus en plus nombreux à proposer des services annexes : fabrication de clés, plaques d’immatriculation, vente de produits (cirages, désodorisants…).

Aujourd'hui, il répare et entretient les chaussures et d’autres articles. Si tu aimes tes souliers et qu’ils sont abîmés, pense à les faire réparer plutôt qu’à les jeter : en plus d’économiser, tu contribues à réduire le gaspillage!
medium_sans_titre0.jpg


-----------------------------------------------------------------------------
Au fait, quel est le comble du cordonnier ???



...c'est d'avoir les dents qui se déchaussent ...

-----------------------------------------------------------------------------
Vous vous souvenez de la chanson du petit cordonnier
De Francis Lemarque (1953)


Un petit cordonnier qui voulait aller danser
Avait fabriqué de petits souliers
Une belle est entrée qui voulait les acheter
Mais le cordonnier lui a declaré:
"Ils seront à vous sans qu'il vous coûte un sou
Mais il vous faudra danser avec moi
Ils seront à vous sans qu'il vous coûte un sou
Mais il vous faudra danser avec moi "

"Petit cordonnier t'es bête bête
Qu'est c'que t'as donc dans la tête tête
Crois-tu que l'amour s'achète chète
Avec un' pair' de souliers?"

Mais la belle accepta, elle emporta sous son bras
Les petits souliers pour aller danser
L' cordonnier tout réjoui a mis ses plus beaux habits
Et s'est pomponné pour la retrouver

Mais hélas quand il voulut la fair' danser
Elle a refusé, lui a ri au nez
Mais hélas quand il voulut la fair' danser
Elle a refusé, lui a ri au nez:

"Petit cordonnier t'es bête bête
Qu'est c'que t'as donc dans la tête tête
Crois-tu que mon coeur s'achète chète
Avec un' pair' de souliers?"

Mais à peine la belle avait-elle fait trois pas
Que ses p'tits souliers fur'nt ensorcelés
Ell' se mit à tourner comme un' toupie déréglée
Et les musiciens n'y comprenaient rien
Ell' tourna tourna jusqu'au petit matin
Et toute épuisée se mit à pleurer
Ell' tourna tourna jusqu'au petit matin
Et toute épuisée se mit à pleurer:

"Petit cordonnier arrête arrête
Tu me fais tourner la tête tête
Tu ne dois pas être bête bête
Pour m'avoir ensorcelée
Petit cordonnier arrête arrête
Tu me fais tourner la tête tête
Tout' la vie le coeur en fête fête
Dans tes bras je veux danser
Gentil petit cordonnier!"

23/08/2006

Clin d'oeil du jour ...

..Un boulanger itinérant ...

Cet artisan de Pollionnay, dans le Rhône, a une conception originale de sa profession : il va à la rencontre de ses clients et livre son pain de campagne à cheval.

Trois fois par semaine, été comme hiver, ce jeune boulanger effectue sa tournée en calèche sur trois circuits différents de 10 km. C'est Olive, sa jument préférée, qui l'aide dans sa tâche...

medium_image_23578441.jpg


Sympa, non ???

11/04/2006

Cristal

Aujourd'hui Saint Stanislas ..Baccarat rend hommage au Roi Stanislas à Nancy.
Pour son 250ème anniversaire la Place Stanislas brille de mille feux sous l'éclat du cristal.
Lors d'un voyage nous avons eu l'occasion de visiter ces fabriques de cristal et avons pu admirer le travail des verriers et les splendides pièces qui nous ont été présentées.

La verrerie de Baccarat ouvre en 1764 et fabrique du verre de table. Aimé-Gabriel d'Artigues, un industriel, la rachète quelques années plus tard et la transforme en cristallerie.

La composition du cristal est née d'une mystérieuse alchimie, le cristal de Baccarat est fait, en partie, de potasse, de silice, d'oxyde de plomb et de sable.

La fabrication du cristal est un travail d'équipe. On trouve :
Le cueilleur : il prélève la quantité nécessaire de cristal au bout de sa canne et fabrique la paraison (coupe du verre).
Le careur : souffle à la bouche le cristal en fusion pour former la paraison qui épouse la forme du moule.
Les grands gamins : cueillent le cristal nécessaire à la fabrication du pied et de la jambe du verre
Le chef de plaque : pose et étire la jambe du verre.
Le second souffleur : pose et façonne le pied du verre.

La Cristallerie compte aujoud'hui encore 900 salariés

09/04/2006

La Poterie Savoyarde

Aujourd'hui je vous fais découvrir l'art de notre poterie traditionnelle Savoyarde ...

Rustique mais devenue fleuron de l'art populaire savoyard, la poterie vernissée était à l'origine d'usage domestique. Les plats de service étaient décorés, la vaisselle la plus courante juste colorée.

Après avoir été tournés, séchés et cuits, les objets sont trempés dans de l'engobe : enduit terreux qui masque la couleur de la terre, supprime sa porosité et facilite l'adhérence du vernis.

A l'engobe sont incorporés de la terre ou des oxydes métalliques pour la coloration : de l'argile pour l'ocre, du cobalt pour le bleu, du cuivre pour le vert et du fer pour le rouge.

Une fois vernie, la poterie est décorée à l'aide de barolets, récipients en forme de pipettes qui contiennent les couleurs choisies.

Quatre grands types de motifs sont répandus : les pois et pastilles, les formes géométriques entremêlées, les animaux et les végétaux.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique