logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/11/2010

Le Tajine

 Profitant de ce temps maussade, une amie a eu l’idée  géniale, hier soir, de nous organiser une petite soirée dans un restaurant marocain, pour y déguster le fameux TAJINE. Quel régal !!!

Il faut rappeler que le tajine est le plat traditionnel par excellence du Maroc,

PLAT__~1.JPG

Cuisiné avec du boeuf, agneau, volaille ou poisson,  c’est un  ragout rustique combinant subtilement le salé et le sucré. Il est parfumé aux épices orientales (Coriandre, cannelle, muscade, cumin) etcomplété selon les gouts  avec toute sortes d’ingrédients, légumes ou fruits secs .

En effet, ce sont  les épices et les aromates qui différencient  le tajine d’un ragout ordinaire.

Pour lui donner sa saveur particulière,  on a recourt à l’ail, au persil, au citron et pour  l’aigre doux, les dattes, abricots, raisins secs ou pruneaux, amandes grillées ou miel font l’affaire

Le tajine est un mets simple dont la réussite dépend essentiellement du mode de cuisson : celle-ci doit être lente afin que viandes ou poissons, légumes et épices entremêlent leurs parfums.

 

Sans titre-1 copie.jpg

Mijotée au four, c’est délicieux !! on n’a pas regretté la soirée !!

25/08/2010

les produits du terroir

Après les dégustations, à volonté,  de fruits de mer au bord de la plage ....

 

P1150189.JPG
P1140433.JPG
 les copains ont eu la bonne idée d'aller faire une ceuillette de bolets, myrtilles et framboises dans nos montagnes savoyardes ...
Résultat !! on en a tous profité... et on s'est régalés
P1150330.JPG
P1150333.JPG
de quoi faire palir Héraime de Jalousie !!!!

10/07/2010

Soirée bien arrosée chez les copains ...

Après un rafraichissement des plus agréables,  dans  l'eau claire de la piscine qui nous attendait ...

la piscine.jpg

 Un autre rafraichissement,  non moins sympa, nous est proposé .... Hum, une bonne Sangria élaborée par la maitresse de maison  !!

sangria.jpg

 

 accompagnée de délicieuses grillades et quelques bont crus  ...

grillades.jpg

 

Et pour clôturer cette belle soirée d'été, on a décidé de "Traire la Chèvre" ...

 

chevre.jpg
Mais celà l'amuse bien "La Chèvre" car savez vous ce que veut dire dans notre région , en fin de repas, "on va traire la Chèvre" ???? 
Et bien tout simplment, c'est déguster un breuvage typique des Alpes !!!

"La Chèvre" se boit en famille ou entre amis, après un bon repas, ou une journée en montagne

Elle est  peu répandue car sa production et sa maturation demandent des conditions particulières tel qu 'un petit tonneau renforcé, une cave fraîche et sa consommation doit être rapide dès l' ouverture du tonneau.

Elaborée à l'automne, elle fermente dans des fûts renforcés, pour se tranformer en une mousse dense et onctueuse, très spectaculaire dans les verres car ce n'est qu'une mousse qu"il faut boire très vite avant qu'elle ne disparaisse du verre  ! –

.lachvre.jpg

 

La Chèvre est produite à base de vin blanc ou de  cidre, d' alcools de fruits, de cannelle, épices,miel,levure de bière, cette composition doit rester 2 mois sous pression , puis la pression est suffisante et on peut tirer les premiers verres de chèvre.

Celle-ci se boit dans de grands verres, car c’est essentiellement de la mousse que l’on boit " cul sec " à raison de 3 ou 4 verres par personne. La quantité d’alcool absorbé est donc très faible.

Le tonneau de chèvre se conserve dans une cave, car il est important que la température soit peu élevée si on veut pouvoir la consommer depuis Noël jusqu’à l’été.

Chaque producteur de chèvre a sa propre recette: la nature des ingrédients, les proportions, le type de tonnelet peuvent constituer des combinaisons aux résultats variés

La méthode de fabrication :

« Les ingrédients sont introduits ensemble dans le tonneau (qui doit être entièrement rempli), au moment où le jus de raisin ou de pommes frais est disponible. Le tonneau est soigneusement fermé et la fermentation va faire progressivement monter la pression jusqu’à 6 à 8 bars. Il est traditionnel de commencer à boire la chèvre de l’année durant la deuxième moitié de décembre. Le jus est laissé à débourber une journée et mis en œuvre sans adjonction de levures. Néanmoins, on peut préparer un tonneau de chèvre à partir de jus de raisin pasteurisé, après l’avoir ensemencé avec des levures œnologiques. Le mousseux réalisé ainsi peut être déjà prêt au bout d’une semaine!

Les mécanismes à l’œuvre dans la fermentation de la chèvre et le rôle des différents ingrédients ne sont pas précisément connus. Les soutirages de mousse, en faisant diminuer la pression à l’intérieur du tonneau, permettent un redémarrage plus ou moins important de la fermentation, augmentant donc le taux d’alcool tout au long de la consommation du contenu d’un même tonneau. Mais très souvent, le reste de chèvre est jeté par le producteur au moment des vendanges, pour recommencer un nouveau tonneau.

L’élément fondamental de la production de chèvre est le tonneau. Autrefois en bois d’acacia, à présent de plus en plus souvent en inox, il est conçu pour résister à une pression très élevée. Le tonneau à chèvre ne sert qu’à cet usage, et les tonneaux à bière ne sont pas conçus pour une telle pression! Ainsi, la transmission de cette tradition se fait en quelque sorte "par le tonneau", dont la valeur est importante. A contrario, la rupture de la tradition de production de la chèvre dans une famille peut s’expliquer par un tonneau qui n’est plus étanche ou qui est abîmé. Le robinet par lequel coule la chèvre est aussi spécial (généralement en laiton chromé), qui doit à la fois résister à la pression du tonneau (pas-de-vis assez long) et favoriser la sortie en mousse du produit. »

 

 

On trouve maintenant dans les commerces locaux cette boisson en “cartouche” sous pression (genre crème chantilly).

Il existe 2 sortes :

- La Chèvre "Ancestrale": vin blanc et liqueur d'orange
- La Chèvre "Blanche": une variante avec génépi et menthe blanche


 
et c'est ce que nous avons testé hier soir !!
la_chevre.jpg

 


Pas déçus .... si çà vous dit : Je vous invite tous à  "TRAIRE LA CHEVRE"....

(mais avec modération quand même!!!)

08/01/2010

Trop froid ...

l'hiver est rude ...

bonhomme neige.jpg
déneiger, saler ... peller la neige ...
les doigts gèlent
mitaines00.jpg
la goutte tombe du nez ...
player.jpg
plus qu'une solution ... BOIRE UN BON VIN CHAUD !!!
vinChaud.jpg

ingrédients

  •    75 cl de vin rouge (Gamay de Savoie)
  •    2 bâtons de cannelle
  •    3 clous de girofle
  •    10 grains de poivre noir
  •    125 g de sucre 
  •    2 zestes d'1 orange  

recette

Versez le vin dans une casserole et faites-le chauffer sans le laisser bouillir. Ajoutez le sucre, les bâtons de cannelle, les clous de girofle, le poivre et les zestes d'orange.
Laissez frémir sur feu très doux 20 mn.
Filtrez et servez bien chaud

Bonne dégustation !

23/12/2009

Chauds, chauds, mes marrons chauds !!!

La recette de ma grand-mère . Qui en veut ???

 

Entailler chaque marron (en réalité des châtaignes) avec un couteau pointu (afin d’éviter qu’ils explosent à la cuisson),

marron.jpg

Les disposer directement sur une plaque de cuisson et mettre au four une bonne demi-heure à 180°C

marrons chauds.jpg

 Ensuite, l'astuce de ma grand-mère, était de mouiller un vieux journal avec de l'eau, d'y déposer les marrons chauds, de les enfermer pendant 5 minutes tout en massant le paquet.

marrons.jpg

Sous la pression et au contact de l'humidité, ils s'épluchent tous seuls...

Ensuite, il ne reste plus qu'à se brûler les doigts et ….. la langue...

Chauds, chauds, mes marrons chauds !!!

dyn009_original_363_576_pjpeg_2565708_c1e84a234389956b1e8809af81206a2b.jpg

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique