logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/01/2010

Clic clac .. et la lumière fut !!

Attention le petit oiseau va sortir !!!

lampe1.jpg

09:58 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (8)

29/11/2009

Humour du Dimanche

Profitons du Dimanche gris, pour nous distraire ....
sourire2.jpg

10:26 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (5)

19/11/2009

La Beaujolais Nouveau est arrivé ..

.... mais dans quel état ??? c'est Papy Lasoif qui l'a jugé ...

beaujolais_1_1.jpg

 

-Le Ségolais nouveau: un léger goût de ramène sa Fraise, il a de la 'cuisse' et du maillot rasé de frais. Idéal pour servir un Kir 'Royal' lors du prochain match France-Hollande.
-Le Chiracolais nouveau: il a de la bouteille et son goût de déjà vu se rapproche plus de celui du sapin qu'à celui de la banane flambée. C'est imbuvable, tout juste bon pour mariner un ragoût de Villepin de garenne sur un lit d'oseille.
-Le Sarkolais nouveau: un petit vain de table basse pétillant et primesautier, avec des arômes de charter sans retour en fin de bouche (de Bush aussi, oui, merci!)
-Le Fabiusolais nouveau: nouveau c'est beaucoup dire! vieilli en fût dans les vignes du saigneur mitterrand ses arômes de fruits secs sont compatibles avec une mijotée de Faisans aux choux gras.
-Le Stroskanolais nouveau: long en 'bouche' ( d'après Anne Sainclair), sa principale qualité réside dans le fait qu'il ne reste jamais en Carafe.
-Le De Villepinolais nouveau: un arrière goût de faux-cul de bouteille, à servir en priorité dans un dîner de cons pour accompagner un gratin de cornichons endimanchés.
-Le Besancenolais nouveau: une piquette de facteur qui a quand même des 'Lettres' de noblesse et ne manque pas d'Enveloppe mais qui trouverait plus sa place dans les sacoches du vélo que sur la table de la cantoche.
-Le Lepénolais nouveau: voilà une vendange tardive qu'il faut avoir à l'œil car il a plus d'un tonneau dans son sac et peut tourner au vinégre à tout moment.
-Le Bayrounolais nouveau: insipide et inodore, ce petit trou du cru va avec tout et avec tout le monde. Pour trinquer aux enterrements de première classe seulement.
-Le Buffénolais nouveau: c’est un vrai Rouge qui tache (et qui fait tache). Ce cépage hors d'âge se récolte à la faucille et peut vous rendre marteau. Un danger pour l'Humanité. A consommer avec modération et avec les derniers Camarades au gosier tout à l'egoût.
-Le De Villiérolais nouveau:c'est un coupage de Sarko-Bayrouno-Lepéno-Stroskanolais qui reste en travers du gosier. Cep pas qu'il n'a pas de goût mais il joue trop les vignes vierges effarouchées.
-L'Alliomarinolais nouveau: des arômes de poudre à 'canons' en fin de bouche à feu, il a de la culotte (de peau), c'est plutôt une boisson de troupe en campagne. A déguster au bivouac en treillis Chanel et talons aiguille.
-L'Arlétlaguillénolais nouveau: encore une vieille vigne qui ne veut pas s‘arracher, la récolte se fait toujours à l’ancienne et à mobylette mais elle refuse encore et encore de nous lâcher la grappe.


De toutes façons, ils en ont tous un Grain!

 

...et notre tour c'est ce soir ...

 

 

10:02 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (7)

07/11/2009

Sourions avec "nos Abbés"

PAIX A SON AME !!!

pl060248.jpg

 

 

Mardi soir, pendant que l'Abbé Nédictine donnait les dernières grâces,  l'Abbé Quille perdit l'équilibre dans l'escalier et tomba inanimé  dans les bras du Père Iscope.

Les révérends perdaient ainsi leur seul soutien.

Un seul restait joyeux : le Père Fide.

Quant à l'Abbé Tise, il n'y comprenait rien. Il aurait bien voulu que le saint Plet l'aide à comprendre ce qui s'était passé mais rien n'y  fit.
Après l'accident de l'Abbé Quille, on alla chercher le Père Manganate et  le Père Itoine, les deux médecins de l'abbaye.  Ils pensaient ranimer le malheureux mais leurs efforts furent vains et celui-ci décéda peu après.
Le lendemain fut donc célébré son enterrement. Chacun fut appelé à l'abbaye par les célèbres cloches du Père Sonnage.

La messe fut dite sur une musique de l'Abbé Thoven.

Le Père Ocquet fut chargé du sermon et comme il n'y avait pas de chaire, il monta  sur les épaules du Père Choir. 
A la fin de l'homélie, le Père Cepteur fit la quête et remit les dons  ainsi recueillis à l'Abbé Hainepé
Après la messe, une grande discussion s'engagea pour le transport de la  bière : l'Abbé Canne et l'Abbé Trave voulaient passer par les champs.

Le Père Clus s'y opposa. L'Abbé Casse en fut enchanté. Le Père San avec sa  tête de turc ne voulait rien entendre.

Le Père Vers et le Père Nicieux  semaient le doute dans les esprits. 
Finalement on décida que, comme à l'accoutumée, l'Abbé Taillière serait chargé du transport du corps du défunt.

Devant la tombe creusée par le Père Forateur et en l'absence du Père Missionnaire, l'Abbé Nédiction donna l'absolution.

Le Père Venche et l'Abbé Gonia avaient joliment fleuri la tombe. Celle-ci fut recouverte d'une  belle pierre tombale préparée par l'Abbé Tonneuse.

Sur le chemin du retour, le spectacle fut déchirant.

Le Père  Pendiculaire  était plié en deux de douleur et de chagrin. L'Abbé Vitré était lui aussi  plein de larmes.

La Mère Cédès, invitée pour l'occasion, fermait la marche  en compagnie du Père Igord.

A l'arrivée, le Père Sil et l'Abbé Chamelle préparèrent le repas tout en  consultant les livres culinaires du saint Doux. Le Père Nod et le Père Collateur servirent à boire et chacun put se remettre de ses émotions. 

   Signé : L'Abbé BICI 

 

x12645514.jpg
BON WEEK END

 

 

 

 

08:00 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (16)

02/09/2009

La cloche a sonné ... c'est la rentrée !!

Pour des millions de petits écoliers .. c'est le Jour de la rentrée !!

3xwp08w1.jpg

A peine installés, c'est l'heure de l'appel :

medium_ec2.jpg

Ca se passe au Collège  Sainte Croix de Neuilly sur Seine.
Tous les élèves sont réunis dans la cour autour du proviseur qui fait l'appel pour l'affectation des élèves de la classe de 5ème.
Henri-Paul de la Turbinière ?
Oui, Monsieur le Proviseur.
5ème A.
Charles-Louis de Pareille ?
Oui Monsieur le Proviseur.
5ème C.
Louis-Nicolas-Édouard de Hautebourg ?
Oui, Monsieur le Proviseur ?
5ème B.
Et ainsi de suite. Arrive le nom du dernier élève :
Mohammed Ben Mameth ?
Oui, Monsieur le Proviseur.
Terminale A.
Monsieur le Proviseur, je suis en 5ème pas en terminale...
Le proviseur vérifie sa liste.
Si-si. Mohammed Ben Mameth, Terminal A, Roissy Charles-de-Gaulle 22h00
0prtozc3.gif
080831114835176052439486.gif

07:53 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (6)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique