logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/12/2006

Aujourd'hui ..c'est l"HIVER qui frappe à notre porte

Pour accompagner l'arrivée de l"hiver, le Kasatchok de Rika Zaraï

medium_055.jpg


C'est l'hiver qui frappe à notre porte
Mes amis , allumons un bon feu
C'est l'hiver , que le diable l'emporte
Mes amis , ce soir oublions-le
C'est l'hiver , que le diable l'emporte
Mes amis , ce soir oublions-le

Babouschka , apporte les pains d'orge
Ce qu'il y a de mieux dans la maison
La vodka qui brûle un peu la gorge
Mais qui nous laisse le cœur plein de chansons

Dans les bois , les loups font une ronde
Sur la neige frissonnent les corbeaux
Oublions la tristesse du monde
Tous les loups et les vilains oiseaux
Oublions la tristesse du monde
Tous les loups et les vilains oiseaux

Petrouchka , prends ta balalaïka
Et joue-moi un air à ta façon
Joue d'abord les Bateliers de la Volga
Et quand tu auras fini nous danserons

medium_ours_luge.jpg

10/11/2006

Aujourd hui Saint Léon ...

LEON ... çà me rappelle le Film de Luc Besson .. et vous, vous en souvenez ??

C’est un film que j'ai déjà vu et revu … j’espère que beaucoup d’entre vous l’ont vu et apprécié !!

medium_leonaffiche.jpg


Acteurs :
Jean Reno : Léon
Gary Oldman : Norman Stansfield
Natalie Portman : Mathilda

Synopsis :
Un tueur à gages froid et méthodique, Léon, vit à New York dans une pension miteuse. Il va être contraint d'accueillir sa voisine, une fillette de douze ans prénommée Mathilda, devenue orpheline suite à l'assassinat des membres de sa famille pour une histoire de drogue.
medium_knife.jpg


Une relation de forte amitié s'instaure entre les deux personnages. Mathilda se révèle avoir un caractère bien trempé et lui propose un marché : apprendre de lui le métier de nettoyeur de bas-fond pour venger sa famille, contre son assistance dans la vie de tous les jours.

Léon va devoir accepter l'entrée de Mathilda dans sa vie, gérer l'amour qu'elle lui porte, tout en continuant d'exercer son métier de justicier où il est désormais accompagné.

Récompenses
Nomination au César du meilleur acteur (Jean Reno), meilleure photographie, meilleur réalisateur, meilleur montage, meilleur film, meilleur musique de film et meilleur son, lors des César du cinéma 1995.
Nomination au prix du meilleur film étranger lors des Awards of the Japanese Academy 1996.
Lion tchèque du meilleur film étranger lors du Festival du film de Prague 1996.



Mon avis :
Excellent scénario . Luc Besson a réalisé un chef-d’œuvre
C’est une œuvre magnifique, bouleversante, une histoire d’amour impossible entre un tueur à gage simple d’esprit et une gamine rebelle de 12 ans. les scènes d’action remarquables.
Jean Reno, plus taciturne que jamais, envahit l’écran par de sa présence et c'est un très bon début pour Natalie Portman …ce film a permis à sa carrière de prendre véritablement son envol (elle interprèta ensuite le rôle de Padmé Amidala dans la « deuxième trilogie Star Wars », puis s’attaqua à la comédie dramatique avec « Garden State » et « Closer, entre adultes consentants » de Mike Nichols. Ce dernier film lui vaudra d'ailleurs en 2005 le Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle, ainsi qu'une nomination à l'oscar de la meilleure actrice dans un second rôle)
medium_nat.jpg

19/10/2006

Elle nous enterrera tous ...

Profitant de notre passage à Paris, nous somme allés au Théatre Saint-Georges, voir la pièce à l'affiche actuellement :

medium_affiche_20marthe.jpg


C'est une Comédie de Jean Franco
Mise en scène par Jean-Luc Moreau
Décor de Stéphanie Jarre
Costumes de:Brigitte Faur-Perdigou

Les comédiens sont :
Marthe Villalonga, Jean franco, Josiane Leveque, Valentine Freau, Jean-Pierre Allain, Claude Berthy, Phgilippe Brizard, Jérémie Covillault.

Le sujet :
Elle nous enterrera tous, c'est Floriane Perti (Marthe Villalonga), fleuriste par vocation et femme de tête par démangeaison, qui reçoit la Médaille de la Famille récompensant les mères les plus méritantes. Alors que son jour de gloire est arrivé, voila que des revenants inopportuns et des cadavres encombrants viennent s'incruster dans la petite fête.
Floriane n'aime pas que l'on contrecarre ses projets, et elle est prête à tout pour que SA journée se passe sans accrocs, qu'on se le dise !
Elle a de l'énergie à survendre, un caractère de typhon et une santé de fer.
C'est d'ailleurs notoire : elle nous enterrera tous... s'il le faut !...
medium_villalonga.jpg



La Comédie :
Le rideau s'ouvre sur une charmante boutique de fleurs. C'est dans ce décor chaleureux, débordant de poésie, que débarque Marthe Villalonga, superbe et truculente. Quel régal que cette actrice qui est dans son rôle comme on la pressent dans la vie.
Elle porte la pièce avec beaucoup de bonne humeur et de drôlerie, avec son accent de mére juive dont elle joue si bien.
Son rôle sur mesure lui permet de jouer une mère possessive, elle se donne en spectacle et nous emmène dans des aventures rocambolesques.
Tout au long de la pièce, elle est impresionnante, a de l’enthousiasme, de l’énergie, de la présence, et par-dessus tout, un œil qui pétille pour faire rire.
Accompagnée de comédiens talentueux, on sort de cette pèce avec l'impression que les acteurs ont pris autant de plaisir à jouer ... que nous, spectateurs, à les regarder .
Bien sûr, on est dans du Boulevard, l’histoire est invraisemblable, mais le public, venu pour se distraire sans se prendre la tête, rit de bon cœur.

22/08/2006

Au mois d'Août..on fait les fous ..

C'EST AU MOIS D'AOÛT
Paroles et musique: Pierre Perret


REFRAIN:
C'est au mois d'août qu'on met les bouts
Qu'on fait les fous les gros matous les sapajous
C'est l'été les vacances le soleil doux, doux, doux, doux



On partit le premier août vers Saint-Tropez à l'aventure
A peine douze heures plus tard on voyait déjà Montargis
On eut des croissants chauds bien avant l'heure de l'ouverture
Grâce à un vingt-cinq tonnes qui venait de se faire une pâtisserie
Il faisait beau on chantait faux
Mon pote Marcel était tout fier de sa deux-chevaux
Quand un salaud sur son vélo
Nous a foutu la trottinette en mille morceaux


REFRAIN

Arrivés dans le midi on se dégotte une pension minable
En disant qui serait temps d'emballer deux filles à papa
Des petites gosses d'aristo qui offriraient des vacances convenables
Un peu façon Rothschild avec deux doigts de kamasoutra
Ça vous dégoûte de casser la croûte
Dans un boui-boui ou ce qu'il y a le colin qui sent le mazout
Comme dit le garçon qui fout le frisson
Ça revient au même prix puisqu'y a le poulet qui sent le poisson


REFRAIN

Le plus dur à Saint-Tropez c'est de dégauchir des petites minettes
Du genre de celle qui enveloppe la viande du chat dans le chèque en blanc
Sur la plage de Pampelonne uniquement fringuées de leurs lunettes,
Huilées comme des salades elles se font toutes bronzer le cadran
Cadran lunaire la bonne affaire
Cadran polaire il est minuit docteur Schweitzer
J'en ai vu un qui marque la demie
Un lumineux que je poserai bien sur ma table de nuit

REFRAIN

On en a soulevé deux qui devaient pas pointer au chômage
Au nombril accueillant comme des guichets de bons du trésor
On patrouillait dans le stupre et les écrevisses à la nage
Dans un palace doré comme les crocs de duc de bedfort
Mais manque de bol en guise d'obole
Elles nous cloquèrent un petit souvenir bien croquignol
Les poulardins nous filaient le train
Plus les maris qui nous coursaient comme des lapins


REFRAIN

16/08/2006

Aujourd'hui ... la pluie

Mais gardons le moral ... ....
"Chantons sous la pluie" avec lefilm musical américain de Stanley Donen et Gene Kelly, sorti en 1952. Titre original : "Singin' in the Rain"

« Chantons sous la pluie » met en scène un tournant de l'histoire du cinéma : le passage du muet au parlant avec un couple star de comédiens. Lui saura s'adapter, elle dont la voix est épouvantable devra être doublée

« Singin’in the rain » est considéré comme le chef d’œuvre de la comédie musicale américaine dont il marque l’apogée.

medium_chantons-sous-la-pluie-belg.jpg

Depuis longtemps la comédie musicale est un genre prisé du public. Après la grande dépression, puis la seconde guerre mondiale, elle apporte le rêve, la fête, et vient en contre point d’une morosité ambiante.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique