logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/08/2007

Je vous en envoie ...

un petit "cygne" du lac d'Annecy ...

medium_lcy2.jpg


medium_cygne.jpg


malheureusement, c'est une espèce en voie de disparition sur le lac .. leur nombre est passé d'une soixantaine en 1995 à 17 en janvier 2006. Selon la rumeur, ils seraient capturés pour être mangés et leurs œufs disparaissent des nids (volés ?)....


Pour eux un petit poème de Sully Prudhomme :


Sans bruit, sous le miroir des lacs profonds et calmes,
Le cygne chasse l'onde avec ses larges palmes,
Et glisse. Le duvet de ses flancs est pareil
A des neiges d'avril qui croulent au soleil ;

Mais ferme et d'un blanc mat, vibrant sous le zéphyr,
Sa grande aile l'entraîne ainsi qu'un lent navire.
Il dresse son beau col au-dessus des roseaux,
Le plonge, le promène allongé sur les eaux.
Le courbe gracieux comme un profil d'acanthe,
Il cache son bec noir dans sa gorge éclatante.

Tantôt le long des pins, séjour d'ombre et de paix,
Il serpente et laissant les herbages épais
Traîner derrière lui comme une chevelure,
Il va d'une tardive et languissante allure.

Tantôt il pousse au large et loin du bois obscur,
Superbe, gouvernant du côté de l'azur,
Il choisit pour fêter sa blancheur qu'il admire,
La place éblouissante où le soleil se mire.

Puis quand les bords de l'eau ne se distinguent plus,
A l'heure où toute forme est un spectre confus,
L'oiseau dans le lac sombre où sous lui se reflète
La splendeur d'une nuit lactée et violette,
Comme un vase d'argent parmi des diamants,
Dort, la tête sous l'aile, entre deux firmaments.


medium_nid.gif

28/07/2007

La salamandre ...

Hello, c'est moi, je suis une petite bête discrète .. mais j'existe !!
Je suis un amphibien, et non un reptile comme pourrait le laisser penser ma forme similaire au lézard

Je pourrais effectivement être confondue avec un lézard, mais contrairement à lui, je suis dodue, brillante, et de couleur noire tachetée de jaune. Je n’ai pas d'écailles ni de griffes et ma peau est toujours humide.
Je suis unique, car les dessins que je porte sur mon dos sont en quelque sorte ma carte d'identité, car chaque salamandre possède un dessin différent, celui-ci ne variant pas dans le temps.

medium_salamandre_g.jpg


Ma peau fine, est constituée de plusieurs couches. La couche superficielle tombe environ tous les mois ( c'est une mue), elle contient de nombreuses glandes, dont certaines permettent de maintenir l'humidité corporelle qui m’est nécessaire.
J’ai aussi une autre glande, entre les yeux, qui produit un venin laiteux irritant, que je rejette lorsque un danger se présente. L'homme doit être très prudent s'il me manipule

J’ai 4 pattes pourvues de doigts (4 sur les mains et 5 sur les pieds) et mon odorat très développé, me permet de dénicher une proie hors de mon champ de vision, que je peux "croquer" à belles dents (car j’ai une belle dentition sur les 2 mâchoires).
Je suis carnivore et me nourrit de vers de terre, de larves de plusieurs insectes et de têtards.

medium_salmandre_12.jpg


Je ne vis pas au-delà de 1200 m d’altitude.
Je suis un amphibien nocturne, mais on peut éventuellement me rencontrer le jour après de grandes pluies.
Je passe la majeure partie de ma journée cachée dans des endroits frais et humides, (sous une vielle souche d'arbre, pierre,...), c’est là que j’hiberne d’octobre à Mars.

On peut aussi me rencontrer le jour, lorsque pour mettre au monde mes petits, je cherche un point d'eau.
J’ai la chance, comme les lézards, de pouvoir faire repousser l’un de mes membres s’il m’arrive une malheureuse aventure…

Ma durée de vie est de 25 ans environ.
medium_salamandre11.jpg


Bien que protégée, je suis en voie de disparition, le déboisement, la pollution des eaux, sont en partie responsables, mais les voitures ont aussi leur part de responsabilité.
Tous les amphibiens sont protégés... et j'en fais partie !!

Il est donc interdit de me capturer ou de me tuer! alors pitié, je suis là moi ...
medium_salam.jpg

27/07/2007

L'Hermine ..

Coucou, c'est moi l'HERMINE ??

je vis surtout dans les Alpes, On peut me renconter en forêt comme en campagne, et même dans des endroits humides comme des marais.

medium_hermine_g.jpg

On peut me confondre facilement avec la belette surtout en été où nos pelages ont la même teinte: mais on me reconnaît car j'ai une taille supérieure (35 à 40 cm de long) et une queue plus longue toujours terminée par un pinceau de poils noirs.

Comme je suis coquette, la couleur de ma fourrure varie selon les saisons.

En été, la partie dorsale de mon dos est d'un brun roux ou marron, tandis que la partie inférieure de mon corps est d'un blanc jaunâtre avec des lignes de démarcation très nettes.

A l'automne et au printemps mo, pelage est mitigé,

En hiver, mon pelage devient aussi blanc que neige à l'exception de l'extrémité de ma queue qui reste noire en toutes saisons (et celà j'y tiens)


Mon gîte se situe dans une galerie de rongeur, des éboulis de pierres , dans les fentes d'un vieux mur…
je ne suis pas fainéante, je suis est active de nuit comme de jour. je fais preuve d'une vivacité incroyable.
Apparaissant sur un rocher, disparaissant dans un trou pour réapparaître quelques rochers plus loin.
Parfois, curieuse, je me dresse sur mes pattes arrières pour observer ce qui se passe dans les alentours.
medium_HERMINEE_copie.jpg


Pour me nourrir, je n'hésites pas à tuer les lapins et petits rongeurs. Je mange aussi les petits oiseaux et leurs oeufs, les lézards, insectes, fruits et escargots.

Voilà, vous me connaissez mieux maintenant ??
Allez, salut .. je retourne au gîte !!

26/07/2007

La laine du mouton ...

Question subsidiaire ..
Pourquoi mon pull a rétréci au lavage et la laine ne rétrécit-elle pas sur le dos des moutons ?

medium_mouton.jpg


La toison du mouton est naturellement traitée contre l’humidité.
Elle est recouverte d’une épaisse couche de suint, un mélange de graisse et de cire qui peut constituer jusqu’à 60 % de la masse de la laine.
medium_mouton4.jpg

... Celle de nos pulls en est dépourvue.

Le fil de laine est composé de longues fibres de kératine (comme nos cheveux) recouvertes de cellules écailleuses.
Au lavage, les fibres absorbent l’eau et gonflent.
Du coup, les écailles se soulèvent, s’agrippent les unes aux autres... et le lainage rétrécit.
Il donne également la sensation de s’être durci : c’est le feutrage.
medium_untitled13.jpg


medium_untitled1.jpg11.jpg


Cette réaction est accélérée par la chaleur et la modification de l’acidité de l’eau (son pH), qui augmentent le gonflement des fibres.

medium_logo_jeux.gif

23/07/2007

Chante ..ma belle cigale ..

Pour compléter le belle aventure de la cigale du Grillon, voilà la cigale qui a "enchanté" nos nuits pendant ses 4 semaines à l'air libre .. fini sa belle "layette" verte , elle a revêtu son costume d'adulte !!

medium_P1020621.JPG


medium_P1020622.JPG

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique