logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/04/2006

Ma main ..

Pour Miche et Agathe ...
En toute amitié, je vous tends ma main !!!

Voici ma main : elle a cinq doigts.
En voici deux, en voici trois.
Le premier, ce gros bonhomme,
C’est le pouce qu’il se nomme.
L’index qui montre le chemin,
Est le second doigt de la main.
Entre l’index et l’annulaire,
Le majeur paraît un grand frère.
L’annulaire porte l’anneau,
Avec sa bague, il fait le beau.
Le tout petit auriculaire
Marche à côté de l’annulaire.
Regardez mes doigts travailler.
Chacun fait son petit métier.

05/04/2006

la Source ..

Ce matin ...la pluie !!! tristesse
mais ne dit'on pas que l'eau coule de source ...
çà me fait penser à cette chanson (sur le thème de l'eau et de la voix/voie) écrite, mise en musique et interprétée par Pierre-Alain Gogniat


A la Source

L'eau coule de source, ta voix aussi
Limpide et douce, pleine de vie
Sans qu'on m'y pousse, moi je la suis
Elle suit son cours, je cours aussi

Fidèle à son lit, malgré tous ses méandres
Ta belle voix se lit, comme les mots les plus tendres
Et quand elle sourit, je ne peux que m'éprendre
Tant ce qu'elle me dit, c'est ce que j'aime entendre

Comme l'eau qui traverse, et nourrit la campagne
Ta voix me caresse, me ravit et me gagne
Ton onde ma déesse, me fout l'âme en pagaille
Et je cède à l'ivresse, de ton meilleur champagne

Parfaite est ta cambrure , quand sur moi tu te penches
Que ruisselle ta voix pure, en gouttes que je mange
La saveur d'un fruit mûr, au goût subtil, étrange
Ce parfum, je le jure, est bien celui d'un ange

De toutes les parures, la rivière de diamants
Est la seule assez pure, pour toi voix que j'entends
Me dire dans un murmure, quand revient le printemps
Faisons que l'Amour dure, entre nous tout le temps

Oui coule encore, pour que jamais ne passe
Cette envie qu'a mon corps, d'être pris dans ta nasse
Vocales sont les cordes, des filets qui m'enlacent
En notes qui s'accordent, et qui jamais ne me lassent

Cette eau-là quand elle manque, c'est un lac qui se vide
Une telle voix absente, laisse mes terres arides
Comme l'herbe jaunissante, sous la chaleur torride
Je supplie, je demande, qu'il en pleuve au plus vite

Et l'eau tombe du ciel, en quête d'océan
Moi je monte au ciel, à chacun de tes accents
Je savoure ce miel, qui me chauffe en dedans
Tous ces éclats de rire, je les mords à pleine dents

L'eau coule de source, ta voix aussi
Limpide et douce, pleine de vie
Et sans qu'on m'y pousse, moi je la suis
Elle suit son cours… je cours aussi...

03/04/2006

Citation du lundi ...

Le regard !!!

« Le regard est la grande arme de la coquetterie vertueuse. On peut tout dire avec un regard, et cependant on peut toujours nier un regard ».
Stendhal

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique