logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/02/2008

la neige ..encore la neige

Nous profitons des belles journées ensoleillées dans nos montagnes savoyardes !!
je vous en fait profiter ...

medium_P1070253.2.JPG


medium_P1070252.JPG


medium_P1070257.JPG


medium_P1070256.JPG


medium_P1070262.JPG


medium_P1070271.JPG


medium_P1070267.JPG

08:15 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (7)

29/01/2008

Profitons de ... la neige

Nos belles montagnes savoyardes sont superbes sous leur blanc manteau, hier, le soleil était là, il faisait chaud , on en a profité pour aller batifoler dans cette belle poudreuse ..

medium_P1070141.JPG


medium_P1070152.JPG


medium_P1070158.JPG

07:25 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (5)

20/10/2007

Un petit clin d'oeil ..à la Patrouille de France

Qui de nous en France et à travers le monde ne connaît pas la Patrouille de France ?

medium_vAUT01_2.jpg



Depuis 1964, la célèbre et prestigieuse Patrouille de France, véritable ambassadrice de notre pays, est installée à Salon-de-Provence.

La Patrouille de France, est placée sous l'égide du Minsitère de la Défense, Armée de l'Air.

La Patrouille de France qui est une formation acrobatique évolue sur des avions "Alphajet" qui sont aux couleurs de la France, "bleu, blanc, rouge".

C'est en 1981 et au nombre de 6, que la Patrouille de France s'est mise à évoluer sur ce type d'avion, évoluant auparavant et pendant 17 ans sur des avions de type "Fouga Magister".
L'alphajet est un avion de conception franco-allemande, qui a été mis en service par l'Armée de l'Air en janvier 1979, c'est un avion de combat, il dispose d'excellentes qualité et il est surtout très maniable.
Sous leur "ventre", ils portent deux réservoirs de 50 litres : le pod fumigène. Ils contiennent de l'huile, du gasoil et des colorants, qui, pulvérisés produisent ces fumées denses et colorées.
medium_17496.jpg


Les pilotes de la Patrouille de France, changent tous les ans, 3 pilotes sont retenus, en remplacement des 3 pilotes sortants.
Tous les pilotes de la Patrouille de France sont des officiers volontaires qui proviennent d'unités de combat des différentes bases aériennes de l'Armée de l'Air, ils ont tous un minimum de 15000 heures de vol à leur actif.

medium_17520.jpg


La sélection pour pouvoir entrer dans la Patrouille de France est très rude et difficile, beaucoup d'éléments entrent en ligne de compte, en plus du pilotage acrobatique, de l'expérience qu'il faut avoir à manier ce genre d'avion de combat.
Il est demandé à ces pilotes de faire preuve de sociabilité, d'une grande rigueur morale, pour qu'une bonne ambiance, une bonne entente règne au sein de la formation, ceci afin de préserver la cohérence et la stabilité du groupe entier.
medium_17446.jpg


Il y a aussi dans cette formation, le leader, qui lui donne les ordres au autres pilotes, en vol.

Chaque fois qu'on voit évoluer la Patrouille de France, lors de meetings aériens, on ne peut qu'être admiratif de tous ces "grands pilotes" acrobates pour leur démonstration dans les airs, avec des figures toutes aussi belles les unes que les autres et de très grandes précisions, ce n'est que du bonheur pour nous, les spectateurs !!!

medium_17439.jpg


medium_17582.jpg

09:40 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (8)

15/08/2007

Allons faire un p'tit tour dans les airs ...

... en MONTGOLFIERE grâce à Joseph et Etienne de MONTGOLFIER

medium_32320.jpg



Joseph et Etienne de Montgolfier sont les fils d'un fabricant de papier de Vidalon-lès-Annonay en Ardèche, dont la manufacture familiale est réputée dans toute l'Europe, Pierre Montgolfier et d' Anne Duret.
La famille de papetiers est installée depuis quatre siècles dans la région ardéchoise.

La famille était composée de 16 enfants.
- Joseph est né le 26 août 1740, il est le 12ème de la fratrie, le plus vieux des deux frères. Indépendant, imaginatif et rêveur, il n'est pas particulièrement studieux.
- Etienne est né le 16 janvier 1745, il est le 15ème de la fratrie. Travailleur, il étudie les sciences et l'architecture avec Soufflot.
medium_PER_MOD_164_a.jpg


Tous deux prendront la succession de l'entreprise familiale; Etienne rénove la technique française de la papeterie.
En 1777, ils mettent au point le premier papier vélin français. Joseph met au point le papier à filtrer, qu'on appelle, le "Joseph".
En 1781, ils substituent aux antiques piles à maillets la pile hollandaise qui transforme rapidement le chiffon en pâte à papier.

Mais ils s'intéressent ensemble également à d'autres domaines.
Ayant lu l'ouvrage de Joseph Priestley qui réussit à isoler et à décrire l'existence de plusieurs gaz "nouveaux", ils ont l'idée de tenter de s'élever dans l'atmosphère en renfermant dans une enveloppe d'un poids minimum, un gaz plus léger que l'air, ils utilisent ainsi la force ascensionnelle de l'air chaud emmagasiné dans cette enveloppe.


On dit que Joseph fit une première expérience réussie, en novembre 1782, à Avignon, avec un parallélépipède de papier soie jeté dans la cheminée, il s'aperçoit que ce dernier est aspiré. iI va très vite se rendre compte que c'est le fait de la dilatation de l'air sous l'effet de la chaleur.

Les deux frères procèdent à plusieurs mises au point et font quelques expériences.

Un premier essai a lieu à Vidalon-lès-Annonay le 14 décembre 1782, dans les jardins de l'entreprise familiale à l'aide d'un ballon confectionné avec une pièce de soie, l'air chaud est obtenu en brûlant un mélange de paille mouillée et de laine cardée. C'est la première "montgolfière".

La première expérience publique, officielle, de Joseph et Étienne a lieu dans la cour du couvent des Cordeliers à Annonay, le 4 juin 1783, devant les membres des états du Vivarais.
Ils font voler le premier ballon à air chaud au-dessus de leur ville. Un ballon de 2454 kg, douze mètres de diamètre, de 770 m3, constitué de fuseaux de papier reliés entre eux par des boutonnières, l'ensemble est fixé, à la base, autour d'un châssis circulaire.
Il s'élève à mille mètres, pendant dix minutes, et parcourt trois kilomètres grâce à l'air chauffé avec de la paille enflammée.
medium_his-01.jpg


La MONTGOLFIERE était née , L'Académie des Sciences est vivement intéressée, et Louis XVI demande à voir un ballon s'envoler.

L'expérience est répétée à nouveau près de Versailles le 19 septembre 1783, devant le roi Louis XVI et la cour, par les frères Montgolfier,

Le ballon de toile bleu et jaune, "Le Martial" orné du chiffre de Sa Majesté est grand comme une maison de six étages.
La forme est très étrange, la partie moyenne est prismatique; son sommet est une pyramide et la partie inférieure en forme de cône tronqué.
La famille royale visite cette sorte de tente à la Turque, Louis XVI se fait expliquer le dispositif: un immense réchaud alimenté par un feu de paille produit l'air chaud destiné à propulser le ballon.
Le ballon, auquel est suspendu un panier en osier emporte avec lui les trois premiers passagers de l'espace: un mouton, un coq et un canard, a un volume de 1 000 m3, il monte à 600 mètres et parcourt 3,5 kilomètres, pour se poser dans le bois de Vaucresson.
Tous supporteront le voyage. A son retour le mouton est placé dans la ménagerie de la reine.
medium_balmontg05.jpg


Le 15 octobre 1783 a lieu la première ascension d'un homme (Pilâtre de Rosier) en ballon captif. Il montera jusqu'à 26 mètres.

Le 21 novembre 1783, François Pilâtre de Rosier et le marquis d'Arlandes sont les premiers humains à s'élever au dessus du sol, à bord d'une montgolfière de 2 200 m3.
Devant trois cents personnes, ils partent du parc du château de la Muette, s'élèvent, saluent la foule, survolent Paris au dessus de la Seine et se posent à la Butte aux Cailles, distante de 10 kilomètres environ.
Ce sont les premiers humains, voyageurs aériens au monde.
Cette découverte excita un enthousiasme universel.
Le père des deux inventeurs fut anobli. Joseph Montgolfier effectuera une ascension un peu plus tard.


De nombreux voyages et expériences eurent lieu dans les années qui suivirent.

Le 19 Janvier 1784, "Le Flesselles", la plus grosse montgolfière jamais construite à l'époque puisqu'elle atteignait 42 mètres de haut pour un diamètre de 24 mètres avec un volume de 27 000 mètres cubes emmenait 6 passagers dans sa galerie, dont Joseph de Montgolfier, ce qui restera son seul vol.

medium_demonstration_19_janv_1784montgolfiere.jpg


Le ballon sera utilisé à des fins militaires dès 1794, mais abandonné par Napoléon.
Etienne est admis à l'Académie des Sciences en 1796, Joseph le sera en 1807, avec le titre de Directeur du Conservatoire des Arts et Métiers.

Etienne Montgolfier meurt le 2 août 1799 à Serrières en Ardèche; son frère Joseph, le 26 juin 1810 à Balaruc-les-Bains, dans l'Hérault.

Chaque année au printemps la cité d'Annonay fête ses enfants prodigues.
medium_32156.jpg

medium_32340.jpg

08:50 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (6)

06/07/2007

Top départ ... c'est demain !!

Du samedi 7 au dimanche 29 juillet 2007 : Tour de France 2007

medium_cofidis.jpg


Demain départ de LONDRES :
medium_gd_depart_2007_03.jpg


Mais comment est organisé le parcours du Tour de France

LE CHOIX DES VILLES
La ville choisie pour le Grand Départ, anime les discussions pendant plusieurs années avant d'être tranché,
Tout comme l'arrivée finale à Paris, tradition respectée depuis la première édition du Tour.

medium_P1030097.2.JPG


Certaines limites sont imposées par les règlements internationaux, qui stipulent que le kilométrage total des Grands Tours ne doit pas excéder 3 500 km, répartis en 21 jours de course (2 jours de repos obligatoires), durant lesquels la distance de 225 km ne peut être dépassée que deux fois et la volonté de visiter régulièrement l'ensemble des régions de France

Cent à deux cents villes sont candidates en permanence.
Accueillir le Tour de France, c'est l'occasion pour une commune de se retrouver à la Une de l'actualité pendant 24 heures, de recevoir la visite d'environ 4 500 personnes (plus les spectateurs qui font le déplacement), et d'organiser une journée de fête pour ses habitants.
L'examen de leur dossier est soumis à la concordance entre leur position géographique et les grandes lignes définies par les objectifs sportifs.
Certaines villes, stratégiquement placées sur la route des Alpes ou des Pyrénées, sont mieux « servies » que les autres.

Une fois qu'une ville est présélectionnée pour figurer au programme d'une édition du Tour, il faut s'assurer que l'arrivée (ou le départ) du peloton pourra se faire dans des conditions optimales pour le spectacle sportif, la sécurité des coureurs et du public, et le travail de toutes les populations amenées à suivre la course.
Le feu vert des commissaires généraux est indispensable.


L'ANNONCE OFFICIELLE DU PARCOURS :
Le tracé du Tour est tenu secret jusqu'au dernier jeudi d'octobre. Les villes peuvent alors communiquer sur les enjeux de cet évènement exceptionnel.
medium_tourParcoursGlobal.2.jpg


LE SUIVI DU DOSSIER
La préparation du passage du Tour est souvent confiée par le Maire à une commission réunissant des membres des services concernés (sport, technique, communication…). Des réunions régulières sont organisés avec des représentants du Tour, qui donnent leurs recommandations et conseils dans plusieurs domaines. Les rencontres sont d'autant plus fréquentes que le passage du Tour nécessite des aménagements particuliers (modifications de ronds-points, dos d'ânes, etc.).

LE JOUR J
Dans les jours qui précèdent le passage du Tour, la ville se consacre aux derniers préparatifs et rentre peu à peu dans l'ambiance.
Des expositions, concerts ou diverses animations sont dédiés à la Grande Boucle, les plans de circulation et les déviations spéciales sont diffusés…
Le Tour, sa caravane et ses champions, seront les héros d'un jour.
medium_Dscn1110_V.jpg


medium_Dscn1128_V.jpg


medium_Dscn1133_V.jpg

10:55 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (4)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique