logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/11/2006

Mon saut à l'élastique

Pour Jean-Louis qui nous fait découvrir le VIADUC DE SAINT GEORGES LE GAULTIER, où il nous propose un "saut à l'élastique", je vous fait part de mon expérience...

C'est au Pont de Ponsonnas. (Isère) pont de 103 m de hauteur.que je suis venue goûter à l'adrénaline et découvrir les sensations uniques du saut à l'élastique

medium_screen.img_2306.jpg


Solidement attachée à un élastique de 25 à 30 mètres, on est prêt pour le grand saut où en moins de 5 secondes on atteint la vitesse de 100 km/h pour une hauteur totale de chute de 85 à 95 mètres !

Et me voilà bientôt prête , à accomplr l'exploit ...mais je ne suis pas très fière ...
medium_sans_titre-1_copie.5.jpg

Le "monsieur" à la queue de cheval qui fixe mes harnais, est Antoine de Fort Boyard ... que je remercie c'est un coach formidable ...il nous conseille, nous rassure, nous donne du courage (et il en faut) ...


Cà y est c'est parti, le pas est franchi..je suis dans le vide les badots crient "Hourra" et c'est le bonheur ... jusqu'à l'atterrissage, en douceur, au fond de la gorge !!!
medium_sans_titre-11_copie.jpg


medium_sans_titre-111_copie.3.jpg



Mon avis : Fabuleux, malgré « un trac intense de dernière minute avant le saut » .
Le plus dur c'est de monter sur la derniere marche du petit escabeau sur le pont , pour tenir en équilibre sur la barrière du pont et affronter le vide, mais apres c'est que du bonheur !
je recommande cette aventure à toutes les personnes qui aiment les sensations fortes ...

En tout cas, j’en garde un excellent souvenir !!!
C’est un voyage bref mais intense où fort d'avoir gagner la peur du vide on se sent bien , libérée, et...prête à recommencer

Les formalités :
- inscription et information sur les consignes de sécurité (signature d'une décharge en cas de problèmes cardiaques)
- équipement du sauteur (harnais, jambières, ...), mise en confiance et 2eme information sur les consignes de sécurité
- arrivée dans l'air de saut, mise en place et fixation de l'élastique, nouvelle mise en confiance et dernière information sur les consignes de sécurité
- saut !!!!! puis réception en douceur au fond de la gorge ou j’ai reçu un certificat
- remontée par un escalier "raide" à l'accueil ou nous avons pu visionner la vidéo du saut et obtenir la cassette

13:13 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (10)

27/10/2006

Hommage à ...Marcel Cerdan

medium_combats155.jpgLe 27 octobre 1949 : mort de Marcel Cerdan dans un accident d'avion

L'avion Constellation assurant la ligne Paris-New York se prépare à atterrir sur l'aéroport Santa Maria aux Açores lorsqu'il percute le mont Algarvia, dans l'île Sao Miguel.
Sur les 48 passagers il n'y a aucun survivant et parmi les victimes se trouvent le boxeur Marcel Cerdan et la violoniste Ginette Neveu.

Sur 108 combats professionnels, entre 1936 et 1949, Marcel Cerdan ne fut battu que 4 fois.
Il fut champion de France des mi-moyens en 1938 et champion du monde des poids moyens en 1948.
Depuis, aucun boxeur français n'a gagné le titre mondial dans cette catégorie.

Fini sa belle histoire avec ...Edith Piaf !!!

medium_piaf73.jpg

09:03 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (3)

01/09/2006

Un grand challenge pour moi …

Mon brevet de pilote d’avion de tourisme … en poche !!!

Année 81, tout jeunes et intrépides, nous avons décidé, avec un ami, de nous initier au pilotage d’avion de tourisme.

C’est donc à « l'école de pilotage de Savoie (Chambéry) » que nous nous sommes inscrits ..
Un peu fébriles, nous avons souhaité apprendre en même temps . Une grande première pour l’aéroclub de Savoie : 2 élèves dans le même avion : on nous a attribué un Cessna 172 (4 places alors que les apprentissages se faisaient jusqu’alors sur des Cessna 150 (2 places : élève et instructeur), ce qui nous a permis quelquefois de faire profiter à des copains de nos cours d’initiation (en passagers).

medium_cessna172_2.jpg


L'une des vocations d'un aéro-club est de mettre à la disposition des membres un parc de petits avions de tourisme, pour leurs promenades et leurs voyages.
Un préalable est naturellement la formation des pilotes : Pour obtenir le brevet, les enseignements théoriques (au sol) et pratiques (en vol) sont dispensés par un instructeur pilote professionnel,
Pour pouvoir voler en tant que "commandant de bord", le pilote doit posséder un "brevet" et posséder une "licence" valide.
Le brevet est acquis définitivement mais le renouvellement de la licence est conditionné par un examen médical et un contrôle en vol effectué par un instructeur.
Le brevet de pilote privé avion permet de voler sur tout le territoire français en emmenant des passagers (actuellement il y a en plus, en intermédiaire, un brevet de base qui autorise des vols seul à bord dans un rayon de 30 kilomètres autour de l'aérodrome de départ qui n’existait pas à l’époque)

Que de sueurs froides, pendant nos cours d’initiation … en plus l’instructeur un peu macho, ne me laissait rien passer, pas la moindre étourderie, pas la moindre erreur (faut dire que c’est plutôt dangereux !!) … quelle panique parfois dans ce beau ciel bleu !!!
Mais avec beaucoup de rigueur et de persévérence , ce 17 juillet, après 18heures 41 minutes de vol avec l’instructeur, j’ai été « lâchée » en vol solo … mon premier vol, seule, dans cette machine infernale qui survolait le lac du Bourget …j’avais l’impression que j’avais perdu toute notion de pilotage : contrôler la vitesse de descente, maîtriser le palonnier, ouvrir les volets, mettre le dégivrage, tenir le manche, poser la « bête » au sol en douceur, avertir la tour de contrôle, etc … ouf, j’atterris seule pour la première fois sans difficulté … c’était gagné .. le bouchon de champagne a clôturé cette victoire !!
medium_cessncockpit.jpg


Mais les difficultés étaient loin d’être finies, car il a fallu réussir l’examen théorique (questionnaire technique) et passer la « qualification radio » pour pouvoir obtenir ce fameux « brevet » qui me permettrait d’emmener des passagers …
C’est donc durant le vol Chambéry /Valence (Chabeuil) que j’ai passé cette nouvelle épreuve, avec succès , mais avec quand même une panne technique (due à un problème d’hélice) à l’arrivée à Valence … (j’étais une femme, quoi .. ; çà ne pouvait arriver qu’à moi !!)
Ensuite, après 50 heures de vol avec l’instructeur, et un vingtaine en solo, c’est l’obtention du Brevet avec un inspecteur impitoyable … et là, c’est la liberté… le ciel est à nous !!!
medium_cessna_172.jpg

Beaucoup de frayeurs et d’épreuves .. mais quelle expérience !!!

Pendant quelques années, nous avons fait profiter à quelques amis courageux de magnifiques ballades dans la région, au-dessus du Mont Blanc …, même si, quelques uns d’entre eux (un peu trouillards ou pris de nausées), ne sont venus qu’une fois …
medium_dcp_0010a.jpg

Aujourd’hui je n’ai plus renouvelé ma licence, mais je regarde, avec nostalgie, ces petites machines voler au-dessus de ma tête …
Je ne peux donc pas survoler seule … Loubéjac, ni prêter cette drôle de machine à Huguette !!

08:15 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1)

23/07/2006

La finale du Tour de France ...

Aujourd'hui c'est la dernière étape : Arrivée aux Champs Elysées

medium_1153040170.jpg


Depuis 1975, les Champs-Elysées clôturent les festivités du Tour de France. Les Champs-Elysées, c’est la récompense pour tous les participants du Tour de France. La fin du supplice pour certains. La joie d’en finir. La satisfaction aussi d’avoir été au-delà de ses limites. Pour d’autres, il s’agit également d’une victoire de prestige sur la plus belle avenue du monde. Et pour s’imposer entre la Concorde et l’Arc de Triomphe, il vaut mieux être sprinter.

Mais les Maillots du Tour :
Comment sont-ils attribués ? Quelles primes permettent-ils de gagner ?


medium_jaune.jpgLe maillot jaune
Pour porter le maillot jaune, il faut être en tête du classement général (addition des temps réalisés sur chaque étape). Il est donc porté successivement par plusieurs coureurs durant le Tour.

Le 1er Tour de France a lieu en 1903. Mais le maillot jaune ne fait son apparition qu'en 1919, à l'initiative d'Henri Desgrange. Le directeur du Tour décide que le leader du classement général portera un maillot jaune, couleur de son journal L'Auto (ancêtre de L'Equipe). Eugène Christophe est le 1er à le revêtir. Eddy Merckx détient le record de maillots jaunes reçus : 111.

La rente quotidienne attribuée au porteur du maillot jaune est de 350 euros.
Celui qui remportera le Tour de France au terme des 20 étapes touchera 450 000 euros.

medium_vert.jpgLe maillot vert
Le maillot vert récompense le meilleur sprinteur. Les cyclistes reçoivent un certain nombre de points en fonction de leur place dans le sprint d'arrivée de l'étape
Le maillot vert a été créé en 1953, à l'occasion du cinquantenaire de l'épreuve. Il apporte un nouvel enjeu à la course : le maillot jaune n'est plus le seul prix convoité. Le 1er maillot vert de l'histoire sera remporté par le Suisse Fritz Schaer.
La prime quotidienne au porteur du maillot est de 300 euros. Une victoire d'étape rapporte 8 000 euros, un sprint intermédiaire 800 euros, et le maillot vert définitif (après les 20 étapes) permet de gagner 25 000 euros.

medium_a-pois.jpgLe maillot à pois
Le maillot à pois est attribué au meilleur grimpeur. Le classement s'établit par l'addition de points obtenus par les cyclistes sur les cols et les côtes
En 1933 a été créé le Grand prix de la Montagne pour les meilleurs grimpeurs (1er récompensé : l'Espagnol Vicente Trueba). Mais le maillot à pois rouges ne fait son apparition qu'en 1975. Le Français Richard Virenque détient le record de victoires du maillot de meilleur grimpeur : il l'a gagné à 7 reprises entre 1994 et 2004.
La prime quotidienne au porteur du maillot à pois est de 300 euros. Le 1er à franchir un col hors catégorie remporte 800 euros. Le vainqueur du classement général final gagne 25 000 euros.


medium_blanc.jpgLe maillot blanc
Ce maillot récompense le meilleur jeune du Tour. Les "jeunes" sont les coureurs nés après le 1er janvier 1981.
Le 1er d'entre eux au classement général prend le maillot blanc de leader.
Ce maillot a été créé en 1975. En 1988 il est supprimé (mais pas le classement du meilleur jeune). Le maillot blanc fait sa réapparition dans le peloton en 2000. Il a permis de révéler les futurs talents du cyclisme mondial : Jan Ullrich en 1998, Ivan Basso en 2002, Denis Menchov en 2003, Vladimir Karpets en 2004 ou encore Yaroslav Popovych l'année dernière.
La rente quotidienne versée au porteur du maillot blanc est de 300 euros. Le vainqueur final remporte 20 000 euros.

09:45 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (5)

16/07/2006

Le Tour de France 2006

Vivre les étapes du Tour de France ....
l'organisation, l'ambiance, la pression des organisateurs et des officiels, le spectacle donné par les coureurs, les spectateurs en folie au bord des routes ... c'est le délire !!!

Après, la 12ème étape Luchon/ Carcacassonne :
où c'est le slave Yaroslav Popovych (ukrainien) qui la remportée
medium_popovych295518-1270959-458-238.jpg

medium_popo295514-1270897-151-113.jpg


nous avons pu admirer, en présence d'environ 700 000 personnes, le magnifique feu d'artifice : .
medium_1carcassonne.jpg

Parmi les plus gros feux tirés pour le 14 juillet en France, l'embrasement des remparts de la cité de Carcassonne est un spectacle inoubliable.





Mais le lendemain matin, à l'aurore, il a fallu repartir, sous la canicule, pour la 13ème étape : Béziers/Montélimar la plus longue (230 kms) remportée cette fois-ci par L'Allemand Jens Voigt.
medium_jens_voigt.jpg

medium_voigtarton414-192x144.jpg
l'Espagnol Oscar Pereiro, gagnant d'une échappée monumentale est nouveau maillot jaune
medium_pereiro.jpg
On en profite pour admirer tous ces jolis petits villages de France où les gens sont tellement chaleureux !!!








mais avant le départ des étapes
les véhicules d'assistance doivent être soigneusement préparés :








puis c'est la rencontre dans "le village du tour" (des villes étapes), des sponsors , journalistes et personnalités .
C'est l'heure des interviews ..
medium_p1030074.jpg
medium_p1030052.jpgmedium_p1030071.jpgmedium_p1030058.jpg
medium_250px-poulidor.jpg








et le top départ est donné, on regagne nos véhicules soigneusement garés :
medium_p1030090.jpg










la foule massée depuis des heures attend patiemment après le passage de la caravane,

pour voir ces hommes au mollets musclés et nous bombardent à coup de flashs et camescope, dans l'espoir de voir " le champion du jour" .










et pendant les 3000 kms du Tour de france, les équipes d'asssistance sont là , et sans relâche, restent attentionnées pour venir en aide à la moindre défaillance technique de ces pationnés du vélo....mais aussi pour les approvisionner en eau sous la chaleur accablante de ces jours ...
medium_p1030078.jpg



C'est fabuleux, c'est une aventure à vivre !!!!

medium_p1030097.jpg

09:55 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (3)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique