logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/10/2009

Meunier ... tu dors ???

Non, je suis là ... je viens de quitter la Belgique  et je visite les moulins de KINDERDIJK aux Pays Bas

P1120632.JPG

 

 

DSC02155.JPG
Kinderdijk1.jpg

 

 

En effet, au milieu des marécages, 19 moulins en parfait état se dressent à Kinderdijk :

• 8 moulins ronds en brique datant de 1738

moulins de Kinderdijk (7).JPG

 

• 10 moulins octogonaux à toit en chaume datant de 1740

moulins de Kinderdijk.JPG

 

 • 1 moulin de type « moulin à pivot » datant de 1761.

 

moulins de Kinderdijk (9).JPG

 

 

En 1740, afin de drainer le polder qui entoure toute la zone située près de la rivière le Lek, on s'aperçu qu'il devenait urgent de faire face à la montée des eaux des rivières, qui menaçaient le polder tout entier, il fut décidé de construire 8 moulins ronds et en brique

 Quelques années plus tard, on en construisit 10 autres de l'autre côté du canal, de forme octogonale et couverts de chaume

 

En 1868, des stations de pompage à vapeur sont installées et, de nos jours, ce sont des stations ultra-modernes utilisant le principe de vis d'Archimède qui ont pris le relais des moulins.

  

Les moulins ont une hauteur moyenne de 28 mètres. Une roue à aube doit amener l'eau dans un bassin surélevé.

 

Le meunier devait toujours placer les ailes face au vent. C'est pourquoi le moulin était constitué de deux parties, l'une fixe, l'autre, à partir de 15 mètres de hauteur, rotative : la calotte., qui se faisait tourner à partir du bas par une sorte de grand gouvernail relier à une longue poutre. 

Kinderdijk5.jpg
P1040673.JPG
P1040676.JPG

 

A l'intérieur (1 des moulins se visite), le meunier et sa famille occupait la partie du bas. Le haut, étroit, était réservé aux mécanismes du moulin. Le meunier devait maintenir l'eau au niveau désiré et guetter le moindre changement de vent pour replacer les ailes en face. 

moulins de Kinderdijk (4).JPG
kinderdijk3.jpg

 

A Kinderdijk, dans les marécages, il y a aussi beaucoup d'oiseaux, des oies cendrées, des canards ..

Kinderdijk1 canards.jpg
et pour l'anecdote, des jeunes mariés japonais, sont venus se faire photographier au pied des moulins ...
P1120640.JPG
et ne cherchez pas "le marié" ... il était tombé de son vélo !!!

 

08/10/2009

Dernière étape en Belgique

 

 Une halte à la Citadelle de DINANT

Pour accéder à la Citadelle, les plus courageux empruntent les 408 marches,  pour les autres il y a un téléphérique !

dinant la citadelle.jpg

Surplombant la vallée mosane, le point de vue, sur la Meuse est magnifique. On surplombe toute la ville, ainsi que  le célèbre rocher Bayard (33 m de haut). A 12 km, se trouve la frontière française

 

citadelle de dinant.jpg

 

 

 

Dinant (4).JPG
Dinant (8).JPG

 

Un peu d'histoire

C’est en 1040 que le premier château fort est construit sur ces lieux, et le premier pont vers 1080.

Dinant n'est alors qu'une petite cité dont l'activité principale est le travail du cuivre.

la ville et le château sont anéantis par Charles le Téméraire en 1466.

En 1923, le château est reconstruit et l'activité de la ville de Dinant reprend.

 

La ville est ensuite marquée par l'occupation française du roi Louis XIV (de 1675 à 1698). C'est alors que le château subit d'importantes modifications effectuées sous la direction de l'architecte Vauban.

 

 

 

Dinant (6).JPG

 

De 1818 à 1821, le château est à nouveau détruit et reconstruit par les Hollandais sous la forme de la Citadelle actuelle.

 

En 1868, la citadelle est démilitarisée, à l'époque où le tourisme débute dans la vallée de la Meuse.

 

Aujourd'hui, la Citadelle de Dinant, siège de violents affrontements durant les guerres mondiales de 14-18 et de 40-45., nous fait revivre plus d'un siècle d'histoire.

 

 

Je vous fais profiter de la visite qui nous a été faite par un guide chevronné et passionné  

 

 

IMG_6168.JPG

 

La Cour Centrale

Les canons qui s'y trouvent, ont été fabriqués dans les années 1820 à 1830.

 

 

P1040509.JPG
P1040508.JPG

 

La Grande Galerie et sa Poudrière

D'une longueur de 150 m, ses murs sont épais de 2 m.

Des meurtrières à droite et à gauche servaient à la défense

de la ville et d'un pont-levis qui se trouvait devant l'entrée

principale de la Citadelle

 

Dinant (14).JPG

la Poudrière. Située à cet endroit, permettait de répondre à un besoin éventuel de munitions.

 

 

Les Cachots

Les cellules des prisonniers, le local des gardes et la salle de torture

avec sa guillotine se dévoilent.

 

P1040507.JPG

 

Dinant (7).JPG
P1040518.JPG

 

 

Reconstitution de la Vie quotidienne  en 1820

 

 une salle où différents métiers sont représentés.

La forge.

Les cuisines.

La boulangerie.

 

Dinant (12).JPG
BELG_HOLL_183.JPG

 

 

 

Le Carrosse de Mme de Maintenon

 

Authentique Carrosse de Mme de Maintenon, qu'elle utilisa lors de sa visite secrète  à Dinant en 1692.

 

BELG_HOLL_185.JPG

 

La Salle d'armes

renferme des sabres, des baïonnettes, des tromblons et des fusils de tous les âges : du Moyen-Age jusqu'à la guerre 40-45.

 

Les Tranchées de 1914 et l'Abri effondré

Elles débouchent sur une  salle représentant un Abri effondré. Mais quelle surprise !  dans ces dédales,  impossible de garder l’équilibre et le cap, tout est penché y compris les murs, les escaliers, etc … ce qui nous donne un tournis  et une perte d’équilibre incroyables  !  on a un peu de peine à la sortie pour retrouver son aplomb ..

 

P1040522.JPG

 

P1040520.JPG
 une dernière visite de LA COLLEGIALE NOTRE DAME avant de quitter DINANT 
Dinant la collegiale Notre Dame.jpg
BELG_HOLL_172.JPG
Dinant (1).JPG

06/10/2009

Un château digne d'un conte de fée

 

C’est dans un coin perdu, au détour de petites routes de campagne,  que l’on a découvert cette merveille : LE CHATEAU de JEHAY.

 

Cette imposante bâtisse de style Renaissance du XVIème siècle, implantée sur un sol marécageux, et entourée de douves,  surprend par son architecture originale (apparemment unique en Europe)

 

jehay chazteau.jpg

 

 

BELG_HOLL_153.JPG
BELG_HOLL_156.JPG

 

La façade extérieure du Château est composée d'épaisses boutisses en pierres blanches et de moellons de grès formant un étonnant damier.

P1120314.JPG
chateau e Jehay.jpg

 

 

Le domaine de JEHAY est occupé depuis la période gallo-romaine

il  se compose de 4 parties :

le corps d'habitation

 la basse-cour

 la chapelle castrale Saint-Lambert

 les jardins

P1120312.JPG

jehay_parc.jpg

Pour y accéder il faut franchir le pont et  l'émerveillement se prolonge dans les jardins, au gré des sentiers. Le long de la grande allée on découvre des fontaines et nymphes, œuvres délicates du Comte Guy van den Steen.

jehay fontaine.jpg
jahay statue1.jpg
jehay chateaU statue.jpg

 

En effet, depuis   1978 le dernier descendant de la famille van den Steen,  le comte Guy van den Steen de Jehay(artiste de renom)  occupa le domaine et les jardins jusqu’en 1999 , date de son décès.

Depuis, la province de LIEGE est devenue pleine propriétaire du site.

 

Le Comte Guy van den Steen était un sculpteur et un ferronnier d'art, mais il avait aussi une passion pour l'archéologie, chevronné d'alpinisme, champion de ski, et acharné de spéléologie

Il a collectionné  tout au long de sa vie environ 22 000 pièces d’archéologie, qui sont aujourd’hui déposées dans les caves du château

Il est  l’auteur de nombreuses œuvres d’art (principalement des statues en bronze) qui embellissent tant l’intérieur que le parc du domaine

 

jehay Desespoir.jpg
jehay mainsenpriere.jpg
jehay sculpture.jpg
jehay nymphes.jpg
jehay ferronerie.jpg

 

LE DOMAINE DE JEHAY

L'accès au château se fait par une tour-porche ornée de beaux modillons en bois tourné et surmontée d'un bulbe octogonal

 

JEHAY porsche entrée.jpg

 

Au sud du domaine s'étendent les jardins. Ils furent entièrement redessinés à la française après la guerre 1940-1945 par le Comte Guy van den Steen et mis en valeur par des massifs d'arbres, des vasques en escalier, des ornements sculpturaux et des fontaines à l'italienne.

jehay parc4.jpg

jehay parc6.jpg

jehay parc.jpg

A l'intérieur du Château ...

La grande salle à manger est dotée d'une sobre décoration faite de meubles de haute époque : Renaissance et gothique

jehay_gde_salle_a_manger.jpg

La bibliothèque ne peut que ravir le visiteur fervent de lecture. Là sont conservés des livres prestigieux de tous styles et de toutes époques.

 

jehay_bibliotheque.jpg

Tout aussi impressionnante, la cheminée réalisée en fer forgé par le Comte Guy van den Steen. Sur le manteau sont accrochés des sabres japonais et des poignards.

C'est dans le fumoir que sont conservées la majorité des pièces d'argenterie. Cette collection unique regroupe des oeuvres d'époque et de provenance variées

jehay_fumoir.jpg

Dans le hall, de nombreuses oeuvres du Comte Guy van den Steen, en bronze pour la plupart.

 

jehay_grand_hall1.jpg

 

 

Jehay__hall_escalier.jpg

L'accès au petit hall se fait par une élégante grille en fer forgé, oeuvre du Comte Guy van den Steen

 

jehay_pt_hall2.jpg
jehay_pt_hall.jpg

 

Dans les parc et jardins du Château de Jehay, chaque année, sur une thématique différente, des plasticiens, sculpteurs ou installateurs présentent des créations originales.

Des soirées, des vernissages ou fêtes (mariage ..)  sont aussi organisées tout au long de l’année

N'est ce pas digne des contes des "mille et une nuits" ???  

jjehay chateau nuit.jpg

 

05/10/2009

LIEGE .. une ville surprenante

 

LIEGE : 1ere agglomération wallonne

(190 000 habitants) est la 3ème ville belge par sa taille, après Bruxelles et Anvers. 

Elle est traversée par la Meuse.

LIEGE LA MEUSE.jpg

Nommée  la "Cité Ardente", elle renferme un vaste patrimoine culturel et architectural et recèle d'innombrables richesses à découvrir.

Son UNIVERSITE est une des plus  renommées de Belgique

C'est d'ici que sortent toutes les "grandes figures" de la Science et autres Docteurs et Avocats.

liege universite.jpg

 

 

LA PLACE SAINT-LAMBERT  est incontournable.

P1120095.JPG
P1120093.JPG

Elle  est bordée du PALAIS DES PRINCES-EVEQUES.

 Ce bâtiment devenu  aujourd hui le siège de la JUSTICE.

P1120094.JPG

 

2 constructions précédèrent l'actuel Palais des Princes-Évêques. Un premier palais intégré dans les fortifications, édifié vers l'an mil, mais qui a disparu dans un incendie

La seconde construction  connut le même sort en 1505 et  C'est au prince-évêque  Erard de la Marck que l'on doit en grande partie l'originalité du palais actuel qui fut achevé à la fin du XVIe siècle

La grande cour est entourée de galeries aux arcades surhaussées  de 60 colonnes galbées, à la fois massives et élégantes, . La variété de la décoration des colonnes est extraordinaire.

P1120098.JPG

 

DSC01812.JPG

 

Les pylones métalliques implantés place Saint-Lambert symbolisent les colonnes intérieures de l'ancienne cathédrale

 

P1120096.JPG

Le petit avion « new look »,
avec "Tchanchès et Nanèsse"* a beaucoup de succès

(les touristes s'installent fièrement dans la carlingue pour la photo souvenir )

*Marionnettes  emblématiques et typiques du folklore liégeois

P1120112.JPG

 

 

LE PALAIS DES CONGRES

palais conges.jpg
LE THEATRE ROYAL
P1120091.JPG

 

 

LA COLLEGIALE SAINT BARTHELEMY (en cours de restauration, elle était fermée, nous avons pu prendre les photos intérieur par une fente dans le mur prévue à cette effet)

P1120102.JPG

 

P1120109.JPG

Fonds baptismaux de Renie de Huy (chef d’œuvre du 12eme siècle)

 

Fonts_Baptismaux.png
L'EGLISE SAINT VINCENT
liege- eglise saint vincent.jpg

 Les rues et galeries commerçantes,

P1120092.JPG

 mais aussi Les cafés et  restaurants réputés en font une ville à l'accueil chaleureux

LIEGE RUE.jpg

 quelques vieux vestiges ... du temps des ferronniers

liege enseigne.jpg
liege du temps des ferroniers.jpg

 

et praradoxalement une gare des plus contemporaines ... LA GARE DE GUILLEMINS

LIEGE GARE DE GUILLEMINS.jpgLIEGE GARE INTERIEURE.jpg

 

 

Son attachement à son passé français (Liège fête le 14 juillet avec faste) fait d'elle "la ville française la plus au nord".

Les habitants de Liège sont toujours très heureux de faire découvrir leur ville aux curieux et nous ont toujours reçu très chaleureusement 

 

 Liege_vlag.gif

02/10/2009

Festival international du rire ...

Rochefort est une ville francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Namur.

eglise 1Rochefort_JPG000.jpg
Si sa spécialité en patisserie, c'est 
P1120067.JPG

 

Elle est surtout réputée pour son  FESTIVAL INTERNATIONAL DU RIRE qui fêtera ses 30 ans l’année prochaine.

. Il paraît que c'est le plus ancien festival du genre en francophonie

 

Depuis 1980 des humoristes belges et internationaux s'y bousculent

affiche2003.jpg

 

Le Festival du Rire de Rochefort est un festival annuel humoristique qui a déjà révélé de nombreux humoristes talentueux de toute la francophonie comme Michel Leeb, Gad Elmaleh, Dany Boon, les Frères Taloche, Roland Magdane, Didier Gustin, Michel Boujenah, Dieudonné Kabongo, Marc Herman, et bien d'autres.

Cet événement anime grandement la ville, avec des théâtres de rue . Sont également de la fête des jeunes talents ainsi que de nombreux dessinateurs célèbres de BD , des animations musicales de rues, le Marché du Rire, les Confréries gastronomiques et le Marché d’artisans provençiaux.

 La durée initiale était de 3 jours et elle est d'environ 3 semaines actuellement.

 Raymond DEVOS  a participé au 1er Festival de 1980 et la ville lui a rendu hommage en érigeant sa statue sur la place du village

P1120063.JPG

 

 

Et à ma manière,  je lui rends également hommage à mon tour  avec ce sketch que j’apprécie particulièrement

A tort ou à raison

(Raymond Devos)

 

raymond-devos%201.png

 

 

On ne sait jamais qui a raison ou qui a tort.  C'est difficile de juger. Moi, j'ai longtemps donné raison à tout le monde. Jusqu'au jour où je me suis aperçu que la plupart des gens à qui je donnais raison avaient tort ! Donc, j'avais raison ! Par conséquent, j'avait tort ! Tort de donner raison à des gens qui avaient le tort de croire qu'ils avaient raison. C'est-à-dire que moi qui n'avais pas tort, je n'avais aucune raison de ne pas donner tort à des gens qui prétendaient avoir raison, alors qu'ils avaient tort ! J'ai raison, non ? Puisqu'ils avaient tort ! Et sans raison, encore ! Là, j'insiste, parce que ... moi aussi, il arrive que j'aie tort. Mais quand j'ai tort, j'ai mes raisons, que je ne donne pas. Ce serait reconnaître mes tort !!! J'ai raison, non ? Remarquez ... il m'arrive aussi de donner raison à des gens qui ont raison aussi. Mais, là encore, c'est un tort. C'est comme si je donnais tort à des 
gens qui ont tort. Il n'y a pas de raison ! En résumé, je crois qu'on a toujours tort d'essayer d'avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu'ils n'ont pas tort ! 

 

A l’écouter, j’en perds la raison ….

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique