logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/01/2013

Chapeau Monsieur le Bucheron ...

Regardez et savourez, çà vaut le coup de passer la barrière  !!!


http://www.youtube.com/watch_popup?v=hi-M-bFpDyc

 

IT_Sculpture-sur-bois.jpg

79.jpg

10/02/2009

Une belle reconversion ...

Au sommet du Salève, il dorlote ses chèvres

"Le Salève" est une montagne des Préalpes située dans le département de la Haute-Savoie En contrebas du versant nord du Salève, se trouve l'agglomération suisse de Genève

medium_saleve.jpg



Elles sont noires, blanches ou brunes… et . c’est pour ces 38 chèvres que ce jeune coiffeur a élu domicile au sommet du Salève il y a 4ans.

medium_chevre.jpg


A tout juste 26 ans, il est le seul chevrier installé sur la montagne des Genevois.

Pourtant, sa compagne et lui n’étaient pas vraiment destinés à mener une vie de bergers. Il est coiffeur en Suisse et son amie termine une formation de préparatrice en pharmacie.

medium_BERGER_SALEVE_SAPPEY_06.gif


C’est un voyage de 2 mois en Amérique du Sud qui les pousse à se reconvertir.
«Nous avons compris qu’ici, nous avions tout. Et que là-bas, au Pérou, en Bolivie, ils faisaient tout avec rien», racontent ils.

A leur retour, le jeune homme est transformé. Il réalise alors l’un des plus grands souhaits de son père: il reprend les rênes de sa ferme, sur le Salève.
Pour eux , qui n’ont aucune expérience, les débuts sont difficiles. «Quand nous avons acheté nos chèvres, nous sommes restés immobiles au moins une heure, à les regarder sans dire un mot. Nous étions un peu paniqués», se souviennent-ils.

medium_chevre_troupeaut6.jpg


Grâce à quelques heures de cours, aux conseils de sa mère et à des jours entiers de labeur, le jeune homme commence à se forger au métier de fromager. Avec sa compagne, ils apprennent, un peu sur le tas, les techniques de traitement du lait de chèvre.
«Au début, nous commettions des erreurs. Nous jetions des fromages car nous pensions qu’ils étaient avariés, alors que ce n’était pas le cas», se rappellent-ils en riant.

medium_yomme_chevre.jpg

Peu à peu, ils apprennent à guérir les petits bobos de leurs protégées ,se familiarisent aussi avec leur caractère, avec les spécificités de chacune, ilsl leur donnent des petits noms. «Un troupeau, c’est un peu comme une classe de gamins»,.
medium_chevres.jpg


Avec 40 chèvres, 2 boucs, 2 vaches et leur fidèle chien de berger, ces jeunes chevriers commencent à pouvoir vivre de leur fromagerie qu’ils vendent sur les marchés genevois et de France voisine

Dans quelques jours une soixantaine de cabris s’apprêtent à naître. Jour et nuit, ils veilleront, il y aura des mères à assister pendant l’accouchement, des petits à nourrir au biberon, 3 fois par jour.

medium_chevreau.jpg


medium_chevre_chevreau.jpg


Pour le petit chevrier, «la situation n’est pas évidente, mais ... nous vivons une belle vie » !!!

medium_chevreau-l.jpg

21/02/2008

un métier peu connu qui vaut ... de l'Or !!

LE BATTEUR D'OR ..

medium_pépite_or.2.jpg



Aujourd'hui, il n’y qu'une cinquantaine de batteurs d'or dans le monde mais un seul en France depuis 5 générations . Il est en Haute Savoie au bord du lac Léman.

Cette entreprise fondée en 1834. fabrique des feuilles, des poudres et paillons en or pour les décorateurs et les doreurs.

medium_400_F_1feuille_or.jpg


Le traitement de l'or passe par différentes étapes qui vont de l'étirage par battage à l'obtention de la feuille d'or de teinte variée en fonction de l'alliage réalisé

Qu’est ce que le métier de « batteur d’or » ?

C’est le "batteur d'or" qui réduit l'or en feuilles très minces par battage (1/10 µm),

mais il y a plusieurs étapes à réaliser pour cette opération :

1) La forge
L'alliage est fondu puis coulé dans une lingotière. Un lingot d'environ 400 grammes est laminé en un ruban de 40 mètres par 4 centimètres, le « caucher ». Ce ruban est coupé en mille quartiers carrés de 4 × 4 centimètres. Chaque quartier est introduit dans un empilement de papier spécial de 16 × 16 centimètres de côté appelé le « chaudret ».

2) Le dégrossissage
L'or subit un premier battage sous un marteau mécanique de dix à quinze kilos.
Sous la pression des coups de marteau, les quartiers s'agrandissent en s'arrondissant jusqu'à former des feuilles d'environ 15 × 15 centimètres. L'ensemble est alors coupé à l'aide d'un massicot en piles de 5 × 5 centimètres de côté

3) L'apprêt
Les mille quartiers d'or sont séparés des papiers pour être introduits un par un entre les feuilles d'un nouvel empilement, la moule de 14 × 14 centimètres de côté.

4) Le battage"
La moule de 2000 quartiers est battue au marteau mécanique de 5 à 8 kilos.
De nouveau, les quartiers s'agrandissent en s'arrondissant jusqu'à former des feuilles de 12 × 12 centimètres de côté.

5) Le vidage
Une ouvrière, "la videuse", prend la moule et retire une à une les feuilles d'or qu'elle coupe au format souhaité, 80 × 80 mm, 84 × 84 mm, 93 × 93 mm ... puis introduit dans un livret de 25 feuilles.


Les feuilles d'or sont vendues dans de petits livrets. Il faut environ 1000 feuilles pour constituer une épaisseur de 1 millimètre de feuilles d'or.

medium_1492586-Coupeuse-de-feuilles-d-or-0.jpg


medium_dfeuille_d_or_découpage.jpg



medium_feuilldor.jpg


medium_feuilles-d-or.gif


Le "doreur" dépose une feuille d'or sur la pièce à dorer. Il coupe ensuite la feuille avec le couteau à dorer selon la dimension voulue.


L’Or « Régence » du fabricant haut-savoyard a été choisi pour les résidences royales d'Arabie Saoudite et également pour le Dôme des Invalides à Paris et de l’église orthodoxe de Genève , la Flamme de la statue de la Liberté à New York , …
medium_Eglise_Orthodoxe_Geneve.jpg


Avouez que ce métier au contact de l’art est rare !!

30/09/2007

Ne pas casser sa pipe !!!

medium_DSCN3028.jpgCe « maître pipier » passionné, est installé dans la région d'Annecy
Il développe de manière encore artisanale, sa propre gamme de pipes et a ouvert un musée pour faire découvrir les procédés de fabrication et son large éventail de modèles de pipes
en racine de bruyère,
en terre,
en écume de mer.

medium_atelier0.jpg


Difficile, pour les fumeurs de pipes, d'en choisir une parmi les centaines et milliers de modèles existants.

LA PIPE DE BRUYERE :
C'est en 1850, que les artisans de Saint Claude (jura) commencent la fabrication de pipes de bruyère et découvrent tous les secrets d'utilisation de ce matériau qu'est la racine de bruyère.
Aujourd'hui, plus de 200 personnes travaillent encore dans la petite ville de Saint Claude pour fabriquer des pipes et des accessoires pour pipe.

Le bois de bruyère est le matériau classique des pipes en bois.
ce sont les souches et les racines de la bruyère (à l'âge adulte : 40 ans) qui sont utilisées pour la fabrication des pipes. Le bois de bruyère est très dur, très résistant à la chaleur et léger.
medium_0002.jpg

medium_echantillons.jpg


medium_bru062.jpg



LA PIPE D'ECUME DE MER :
Les pipes d'écume de mer sont fabriquées avec de la magnésite pure, ou écume de mer en bloc( c'est en fait du magnésium en galets).
Les fabricants de pipes utilisent le plus souvent de l'écume de mer provenant de Turquie, d'une blancheur absolue et d'un poids léger.
medium_P1060540.JPG

medium_P1060538.JPG

effectivement, j'ai ramené cette pipe de Turquie


L'écume de mer est poreuse et peut absorber une grande quantité d'humidité allant jusqu'à 30% de son poids, ce qui lui permet de rester sèche et fraîche.
Son poids est léger, mais attention elles sont fragiles et relativement chères.
Chaude, la pipe peut péter dans le froid glacial ou lorsqu'on la pose sur une surface froide .
Les pipes en écume ont l'avantage de ne pas être culottées.


LA PIPE DE TERRE :
Les pipes de terre traditionnelles ne sont plus fabriquées de nos jours.
Elles sont faites d'une seule pièce d'argile consistante, ce qui les rend extrêmement fragiles.
On trouve encore des pipes de terre coulées, à paroi double ou simple. La pipe de terre à paroi double est la plus populaire et la plus agréable à fumer.
medium_macher2.jpg


Les pipes de terre sont sèches à l'usage, légères et absorbent l'humidité.
Elles sont neutres et ne confèrent aucun goût au tabac (par opposition aux pipes en bois). Elles se nettoient facilement, puisqu'il suffit de les rincer à l'eau du robinet.
medium_ad07_1.jpg
medium_arton947.jpg


Composition d'une pipe :
medium_manuel2.jpg


medium_Sans_titre-1_copie.6.jpg

07/08/2007

Marcel tient bon la chandelle ..

RENCONTRE AVEC MARCEL A LA CIERGERIE DE GRAVESON (Vaucluse)

Son histoire :
C'est en 1858 que les pères blancs des Prémontrés s'installèrent à l'Abbaye Saint Michel de Frigolet, au coeur des Alpilles en Provence.

Aujourd’hui La ciergerie des Prémontrés est une manufacture artisanale et familiale qui a conservé les méthodes de fabrication jadis employées par les Pères Blancs des Prémontrés.

medium_18_1.jpg


Depuis cinq ans, c'est Marcel et son équipe qui ont repris le flambeau.
Cet ancien gérant de bar (en Isère) est "tombé dans la cire" un peu par hasard il y a dix ans. Au début, il ne faisait que de la bougie liturgique, puis il a amené sa touche personnelle avec les bougies sculptées et fantaisies.

medium_6_3.jpg

medium_ange.jpg


«Tous les six mois, il y a six nouveaux modèles. Les animaux ont la cote en ce moment, je ne sais pas pourquoi, surtout les chiens. On travaille presque à la demande.» dit il
Ils utilisent 80 tonnes de cire par an mais rien ne se perd tout se transforme.


Quand on entre dans la boutique, de suite l'odeur de cire vient nous chatouiller gentiment le nez.
medium_ciercuve.jpg


Sa cire :
c'est un mélange de cire animale (cire d'abeille), de cire minérale (paraffine) et de cire végétale.
Pour obtenir une teinte homogène, des pigments de couleurs sont jetés en pluie fine dans la cire fondue et tournée à maintes reprises.La technique est la même pour parfumer les bougies : des essences naturelles de fleurs sont utilisées...

Différence entre bougies artisanales et industrielles :
Les bougies industrielles sont composées à 90% de paraffine contre moins de 60% pour les bougies artisanales.
Le résultat ? Des bougies qui ne coulent pas, se consument moins vite et ne dégagent pas de fumée noire....


Ses clients :
Sa palette de clients est très large. Elle commence bien sûr avec les églises. Marcel et son équipe peuvent fabriquer 5 000 cierges par jour. Plus de 300 paroisses leur achètent des cierges dont celle d'Avignon. Ils vendent bien sûr à Lourdes, mais aussi dans les hôtels, restaurants, discothèques, voire les sex-shops...
«Je sers tout le monde. On peut me demander n'importe quel modèle et je le créé avec un mouleur et un sculpteur.»
medium_16_3.jpg

Même les "people", qui fourmillent dans la région, viennent se servir chez lui. Il a travaillé pour des créateurs comme Hermès ou Yves-Saint-Laurent. L'acteur Jean Réno y avait commandé des centaines de bougies pour son mariage à Saint-Rémy-de-Provence l'an dernier.
Une entreprise qui prospère donc.

Au printemps dernier, l'entreprise a investi dans un magasin de 300 m² au Grau-du-roi.
La boutique ne désemplit pas, surtout en cette période estivale. Aucune publicité pourtant, c'est le bouche-à-oreille qui fait tout. Et le talent bien sûr.
Petits et grands peuvent assister à des stages d'initiation. Mais la potion magique restera secrète. Pas question de vendre la mèche !

Leur secret, mis à part les mélanges de pigments, c'est de travailler de façon artisanale. Les retouches peintures se font à la main. Un travail de précision. Bougies à la coupe ou au poids, indiquez-leur le diamètre et la hauteur, et ils le feront.
Qu'on l'appelle, bougie, cierge ou chandelle, elle a toujours le même usage. Seules les techniques diffèrent. Les industriels n'utilisent pas les mêmes. Elles sont ancestrales à Graveson .
Ils sont d'ailleurs les derniers en France à travailler avec cette technique.

Avec Marcel ... la Ciergerie des Prémontrés n'est pas prête de s'éteindre.
medium_vronde3meches.jpg

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique